A LA UNESPORTS

Babacar Fall arrête sa carrière internationale – Rewmi.com

 Le meilleur artificier de l’équipe nationale du Sénégal de Beach Soccer à la CAN. Babacar Fall a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Une décision prise quelques jours après l’élimination du Sénégal à la Coupe du Monde.

Le meilleur artificier de l’équipe nationale sénégalaise de Beach Soccer à la CAN, Babacar Fall, a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Cette décision intervient quelques jours après l’élimination du Sénégal à la Coupe du Monde. C’est via les réseaux sociaux, que le Lion du sable a annoncé sa retraite.

Avec 7 Coupes d’Afrique des Nations et 9 Coupes du Monde à son actif, il a pris le temps de revenir sur son parcours. « Aujourd’hui, une nouvelle étape de ma vie débute. Après une longue réflexion en concertation avec mes proches, j’ai décidé de prendre ma retraite internationale, après avoir servi loyalement mon pays pendant 13 ans. En repensant à mon parcours, depuis ma première sélection en Équipe nationale lors d’une soirée de CAN 2011 contre la Tunisie, jusqu’au dernier tournoi de la Coupe du Monde 2024 aux Émirats Arabes Unis, je suis rempli de gratitude pour le travail accompli. Ce drapeau national m’a permis de voyager sur les 5 continents, remportant 6 titres de champions d’Afrique, participant à 9 Coupes du Monde, étant deux fois meilleur buteur d’un tournoi de la Coupe d’Afrique (2011 et 2016), ayant disputé 142 matchs sous le maillot sénégalais pour 99 buts marqués, devenant ainsi le meilleur buteur de l’histoire du Beach Soccer sénégalais et ayant été deux fois champion du Sénégal avec mon club de Yeumbeul Beach Soccer », a-t-il partagé.

Pour le joueur qui célébrera ses 35 ans le 5 mars prochain, il est temps pour lui de tourner la page. Dans son message, Babacar Fall a exprimé sa gratitude envers les dirigeants de ce sport, ses anciens et actuels entraîneurs, ses coéquipiers et ses supporters, en particulier ceux de sa ville natale, Yeumbeul.

Quant à son avenir, il envisage une reconversion dans le milieu, suivant ainsi l’exemple de Ngalla Sylla, Mamadou Diallo et Jean Koukpaki. « Je quitte l’équipe nationale, mais je reste engagé envers ce sport que j’adore et qui m’a tout donné. J’espère que mon expérience de ces 13 dernières années contribuera à faire progresser cette discipline.»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page