A LA UNEACTUALITÉS

Bambey – 48h de cessation des activités pédagogiques à l’UADB : l’accès à l’eau et les délestages, principaux problèmes des étudiants

Les étudiants de l’université Alioune Diop de Bambey (UADB) observent un mot d’ordre de cessation d’activités pédagogiques de 48h, des journées sans tickets et du boycott du  paiement de loyer des chambres, depuis hier, mardi 26 mars 2024. Ils dénoncent le manque d’eau et d’électricité qui sévissent dans le campus de Bambey.

Les activités pédagogiques ont été perturbées, hier mardi, à l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB). Les étudiants de l’université Alioune Diop de Bambey ont décrété un mot de d’ordre 48 heures de cessation d’activités pédagogiques. Omar Mawa Sène, étudiant en Master 2 Droit privé, option Droit des Affaires et Fiscalité, le président de l’Amicale des étudiants de l’UFR ECOMIJ explique : «nous avons décrété un mot de grève pour dénoncer les conditions de vie sociale délétères que nous subissons, nous étudiants de Bambey. Depuis 6 jours, l’université Alioune Diop subit des délestage et coupures d’eau. Ce qui met les étudiants de Bambey dans des conditions très difficiles».

Et il  poursuit : «nous avons également décidé le boycott du paiement des chambres. L’infirmerie de l’université Alioune Diop n’est plus opérationnelle. Cette situation marquée par des problèmes d’accès à l’eau et aux délestages, affecte négativement les conditions de travail et risque de compromettre les efforts déployés par les PER, personnels et de recherche, pour compléter l’année académique 2022 -2023».

 

ADAMA NDIAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page