POLITIQUE

Bambey – marche de la coalition Diomaye président : libération des détenus politiques et tenue des élections le 3 mars au menu

La coalition Diomaye Président a organisé une marche de protestation pacifique pour exiger la libération des détenus, mais aussi exiger la tenue des élections le 3 mars prochain.

«Libérez Sonko !» C’est un des slogans que scandaient les membres et sympathisants de la coalition Diomaye Président au niveau de Bambey. Ils ont marché pour exiger la libération de tous les «détenus politiques» mais aussi dire non au report de l’élection présidentielle.

Baboucar Ndiaye, l’ancien maire de Ngogom, le premier à prendre la parole, explique l’objectif de cette marche. «Notre premier objectif est la libération de tous les détenus politiques, y compris monsieur Ousmane Sonko, Bassirou Diomaye Faye, le futur président de la République». Selon lui, le département s’est engagé pour gagner les élections à 95% et à 100% à Ngogom.

Le coordonnateur départemental de la coalition Diomaye Président, Alioune  Badara Diouf, exige la tenue des élections avant le 3 mars. «Il y aura des élections par force. La jeunesse et la population de Bambey s’engagent à s’opposer à tout report», a-t-il déclaré.

Pour Khalifa Babacar Mbodji, au nom de «And Saxal Liguey» du Dr Aïssatou Mbodji, le président Macky Sall doit organiser les élections dans les meilleurs délais. Des invités, Dame Mbodji, Cheikh Bara Ndiaye, l’honorable député Cheikh Aliou Bèye, ont tous dit qu’ils n’accepteront pas un report.

Pour Dame Mbodji, leur coalition exige la libération des fils de Bambey tel que Modou Ndiaye. Cette marche pacifique, encadrée par la Police, est partie de Tenne Sega, pour se terminer à la Place de l’Indépendance.

Adama NDIAYE

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page