ACTUALITÉSPOLITIQUE

Bambey : Mor Ngom fait arrêter une émission radio.

Gox Bi. Fm sur la 102.1 depuis Bambey n’émet plus, et pour cause. Tout le personnel a démissionné ou du moins, a collectivement quitté la station. Tout aurait démarré samedi aux environs de 20 heures. Alors que le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi était l’invité de l’émission « Suñu Locales », un groupe de personnes est venu exiger l’arrêt des débats. Face à la résistance de l’animateur et du technicien, un des hommes dépêchés sur les lieux s’en ira couper l’électricité. Ces gens diront être venus sur les instructions du promoteur de la radio : le ministre Mor Ngom. Aussitôt chassé des lieux, Pape Momar Ngom choisira d’aller crier sa colère dans une radio voisine réputée, cette fois-ci, appartenir à l’honorable Aïda Mbodj.

L’équipe a refusé de céder au diktat du leader politique Apériste qui ne voulait nullement ouvrir ses micros à l’opposition. Interrogé par Dakaractu, Mor Ngom assume et reconnait avoir expressément envoyé son neveu pour faire arrêter  l’émission politique. « Je n’ai pas envoyé de nervis. Je n’ai pas de nervis, ni à Bambey ni ailleurs. Je n’ai même pas de garde-corps parce que je me sens partout à l’aise et sans pression. J’assume le fait d’avoir ordonné que l’émission s’arrête et j’assume que l’électricité ait été coupée pour cela… » Seulement, assure Mor Ngom, « je ne peux pas me permettre d’avoir un média qui enfreigne les lois liées au code électoral.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page