POLITIQUE

Bassirou Diomaye Diakhar Faye, président nouvellement élu : « Je m’engage à gouverner avec humilité, dans la transparence et combattre la corruption à toutes les échelles »

Quelques heures après que son challenger Amadou Ba a reconnu sa défaite, le président nouvellement élu de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a fait face à la presse hier, lundi 25 mars. Occasion par laquelle il a promis une gouvernance dans l’humilité, la transparence et la lutte contre la corruption. Dans sa première adresse aux Sénégalais, il a aussi fait montre de son ouverture à travailler avec tous les membres de sa coalition «Diomaye 2024» mais également avec tous les leaders politiques qui se sont présentés à la présidentielle.55

Sorti victorieux de l’élection présidentielle d’avant-hier, dimanche 24 mars, le président Bassirou Diomaye Diakhar Faye a fait sa première sortie dans la soirée d’hier, lundi 25 mars.  Conscient de l’espoir porté sur sa personne et certifié par le score sans appel engrangé lors du scrutin, il promet « de gouverner avec humilité, dans la transparence et combattre la corruption à toutes les échelles ». Le président nouvellement élu s’engage aussi à, « se consacrer pleinement à la refondation des Institutions et au renforcement du vivre ensemble ». Bassirou Diomaye Diakhar Faye a par ailleurs fait montre de son ouverture. « Je lance un appel à nos frères et sœurs Africains pour qu’ensemble, nous consolidions les acquis obtenus dans les processus de construction de l’intégration de la CEDEAO tout en corrigeant les faiblesses et en changeant certaines méthodes, stratégies et priorités politiques ». L’unité de l’Afrique, il compte aussi s’y atteler. « Je mènerai des actions similaires avec la même abnégation pour l’unité et l’intégration politique du continent ». Le Sénégal restera aussi ouvert pour ses partenaires, promet-t-il. « Je voudrai dire à la communauté internationale, à nos partenaires bilatéraux et multilatéraux, que le Sénégal tiendra toujours son rang. Il restera un pays ami et l’allié sûr et fiable de tout partenaire qui s’engagera avec nous dans une coopération vertueuse, fructueuse et mutuellement productive ». Soutenir les femmes et les jeunes est un défi que le successeur de Macky Sall compte relever. Il dit de ce fait être prêt à abroger leurs souffrances et leur manque de perspectives. Les attentes des Sénégalais sont nombreuses, mais Bassirou Diomaye Diakhar Faye liste déjà des chantiers prioritaires de sa gouvernance qui sont, « la réconciliation nationale, la reconstitution des bases de notre vivre ensemble, la refondation des Institutions, l’allégement sensible du coût de la vie, des concertations nationales inclusives, sectorielles sur l’évaluation et la relance des politiques publiques ». L’Élection présidentielle est intervenue dans une crise électorale marquée par la perte de vies humaines, de nombreux blessés et des emprisonnements, Bassirou Diomaye Faye compte, dit-il, « tourner cette page pour réconcilier les cœurs » et invite  les Sénégalais « à se mettre inlassablement au travail pour la matérialisation de l’espoir à l’origine de son élection et la mise en œuvre du projet  de PASTEF ». La tenue de l’élection présidentielle et son dénouement consacrent, à son avis, « la victoire de tous les Sénégalais soucieux de la préservation de la démocratie ». Il salue ainsi la posture des autres candidats qui, dit-il, « sans exception, sans attendre la proclamation des résultats officiels, l’ont félicité ». Bassirou Diomaye Faye a salué « la grandeur et l’engagement républicain du président Macky Sall à l’origine de la bonne tenue de l’élection présidentielle ». Il a terminé son discours par des hommages appuyés et des éloges envers son mentor, Ousmane Sonko.

 

FATOU NDIAYE

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page