SPORTS

Bataille du milieu – Lamine Camara-Séko Fofana : Boxe entre deux «box to box» – Lequotidien

Ils aiment partir de loin, en mode «box to box», dans une position de meneur reculé, en se projetant. Donc forcément, Lamine Camara et Séko Fofana vont se croiser dans l’entrejeu, dans un duel qui va forcément être scruté lors de ce 8e de finale très attendu, entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Par Hyacinthe DIANDY – Leur masterclass contre le Cameroun résonne toujours et continue d’alimenter les commentaires à Yamoussoukro et chez bon nombre d’observateurs.

Pape Guèye, Lamine Camara et Pape Matar Sarr ont effet été monstrueux face aux Camerounais, domptés, 3-1, en match de poule. Dans ce trident médian, le jeune milieu du Fc Metz a marqué les esprits. Lamine Camara, déjà double buteur contre la Gambie, en dépit de son jeune âge, a en effet tenu tête aux milieux camerounais en laissant bouche bée Zambo Anguissa et Cie. Avec à l’arrivée un succès logique sur les Lions Indomptables qui sont finalement rentrés à la maison, après avoir été sortis par le Nigeria.

Absent contre la Guinée, celui qui a été élu «meilleur jeune joueur» du premier tour de la Can revient avec une grosse envie de poursuivre l’aventure.

Evidemment, les données seront autres face au pays-hôte, un vrai miraculé après avoir frôlé l’élimination. En face, il y aura aussi de sérieux clients, avec le trio du milieu des Eléphants : Franck Kessié, Ibrahim Sangaré et Séko Fofana. Nous nous sommes intéressés à ce dernier. Justement parce que le coéquipier de Sadio Mané à Al-Nassr a le même profil que Lamine Camara. En effet, tous les deux jouent en mode «box to box». Ils aiment partir de loin en se projetant. Donc forcément, Lamine Camara et Séko Fofana vont se croiser dans l’entrejeu, dans un duel qui va forcément être scruté de près.

Lamine en avance sur Séko
Si on passe à la loupe, leurs prestations jusque-là, le Sénégalais a donné la meilleure impression face à un Séko Fofana qui peine à être décisif, malgré une grosse activité dans l’entrejeu. Très remuant et courant dans tous les sens, celui qui a joué son meilleur match contre la Guinée-Bissau (2-0) en match d’ouverture avec un but, souffre un peu de la non-implication de ses deux autres compères du milieu, Kessié et Sangaré. Du coup, ses qualités de milieu «box to box» tardent à donner l’impact souhaité dans les transitions offensives ivoiriennes. Mais l’ancien Lensois devrait être surveillé de près.

Par contre, côté sénégalais, on s’attend à ce que Lamine Camara confirme ses deux matchs-référence, contre la Gambie et le Cameroun.

En tout cas, on devrait être servi ce soir dans ce duel entre deux «box to box» qui vont… boxer sur le ring de Yamoussoukro.
hdiandy@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page