ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

BERTHE GNILANE FAYE AUX AUTORITÉS LOCALES DE FATICK : « la FAFEJ sollicite de la terre pour une unité de production »

La fédération pour l’autonomisation et le développement des femmes et des jeunes (FAFEJ) a organisé ce week-end sa première édition de sa journée départementale de fraternité. Une cinquantaine de groupements féminins a reçu des lots d’habillement, des produits désinfectants. Une conférence sur « l’éducation sanitaire des femmes » a été également déroulée. Berthe Gnilane Faye a profité de l’occasion pour demander aux autorités locales de la terre pour l’implantation de l’unité de production de la FAFEJ.
« Nous avons toujours été animée par les questions de développement. Par la grâce de Dieu étant à la tête de plusieurs organisations , nous avons initié cette rencontre. Nous voulons que toutes les femmes de la ville comme celles des villages s’unissent , aient les mêmes informations de développement et des mêmes opportunités » a informé la dame.
Et Mme Ndiaye Berthe Gnilane Faye de dévoiler le contenu de la cinquantaine de cartons exposés durant la journée «  nous avons des vêtements issus du partenariat entre femmes catholiques à travers une de mes amis dont nous avions fait ensemble un voyage à Rome. Nous avons échangé sur mes activités à Fatick et elle s’était engagée à m’appuyer à travers son mouvement caritatif d’où la cinquantaine de cartons remplis d’habits au profit de toutes ses femmes de leurs enfants et même de leurs maris. La FAFEJ a ajouté sa touche personnelle avec des produits d’hygiène fabriqués par nous-mêmes après une formation récente » s’est félicité Mme Ndiaye.
Pendant cette journée de fraternité une conférence sur l’Education sanitaire de la femme a été un des grands moments . Elle a été introduite par une brillante ingénieur qui est une membre de la structure politique et de développement «  cela ne sert à rien de distribuer des produits hygiéniques à des femmes sans les renforcer dans le domaine. La femme est un pilier important de la famille donc sa propreté affectera toute la maison » a t’elle laissé entendre.
Sa maison étant l’unique lieu de stockage de l’ensemble de ses produits toxiques, Berthe Gnilane Faye lance un appel aux autorités locales de Fatick «
Berthe Gnilane Faye a offert une moto pompe au jeune Amath Sylla maraîcher à Fatick. Ce dernier très heureux n’a pas tari d’éloges envers la dame actrice de développement « moi et Berthe Gnilane Faye nous nous sommes connus à travers les réseaux sociaux. J’étais un grand footballeur mais ce son des blessures à répétition qui ont brisé ma carrière. C’est ainsi que j’ai compris que je dois compter sur moi . Après une formation en maraîchage avec mes diplômes je me suis tourné vers la terre qui est une grande richesse. J’ai un grand grand jardin avec un bassin qui peut contenir 10000 mètres cubes que je remplissait manuellement. J’avais formulé ma demande à beaucoup de nos politiciens mais au retour je n’ai reçu que des promesses. Cette bonne dame m’a offert cette moto pompe avant même qu’elle me rencontre physiquement. Je demande à la jeunesse de mon pays de faire confiance . Je suis disponible à accorder mes connaissances à ses femmes «  a promis le jeune très fier de rentrer avec son cadeau.
Pour Berthe Gnilane Faye ce geste d’accompagnent  est pour elle une manière d’encourager les jeunes à travailler la terre. « Ce n’est pas seulement les bureaux qui comptent » a telle dit.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page