A LA UNEACTUALITÉS

Birahim Seck tacle ses camarades de la société civile qui se proposent en médiateurs – Sud Quotidien

Dans cette situation tendue préélectorale, le régime en place a une grande part de responsabilité et il serait bien de lui dire la vérité. C’est ce que semble dire Birahim Seck. Le coordonnateur du Forum civil qui s’est attaqué à ses camarades de la société civile, estime que ce qui devrait constituer le « son de médiation » est de dire la « vérité », d’autant plus l’interdiction de la manifestation est anormale et l’assiégement du domicile de Ousmane Sonko par les forces de l’ordre, anormale.

Il faut qu’on arrête, dans ce pays, de jouer le rôle de médiateur du bord du précipice. Les hommes politiques ont souvent réglé leurs problèmes en dehors des organisations de la société civile. Le son de la médiation doit être celui de la VÉRITÉ. Et celle-ci est que d’une part, la manifestation ne devait pas être interdite et, d’autre part, l’interdiction ne saurait s’étendre aux domiciles des leaders de Yewwi Askan Wi.

*Birahime Seck, Forum Civil 🇸🇳 🇸🇳 🇸🇳*

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page