A LA UNEACTUALITÉS

Burkina : Suspicions d’huiles de vidange transformées en huiles alimentaires et de formol utilisé dans la conservation du poisson

(AIB)-Face aux risques de maladies dont des cancers, le ministère de la Santé a exhorté les citoyens, à dénoncer au (+226) 25 37 32 32, les éventuels commerçants qui s’adonneraient à la transformation d’huiles de vidange en huiles alimentaires ; mais également ceux qui utiliseraient du formol pour conserver le poisson.

L’Agence nationale pour la sécurité sanitaire, de l’environnement, de l’alimentation, du travail et des produits de santé (ANSSEAT) dit avoir été saisie, à propos de suspicions relatives à la présence sur les marchés burkinabè, d’huiles alimentaires produites à partir de la transformation d’huiles de vidange des moteurs, lit-on dans un communiqué parvenu lundi à l’AIB.

Selon l’ex Laboratoire national de santé publique (LNSP), des individus utiliseraient également du formol pour le transport et la conservation du poisson, afin de suppléer à des dispositifs de froid défaillant ou inexistant.

Selon l’ANSSEAT, la consommation des huiles incriminées entraine des maladies cancérigènes et la consommation des poissons contaminés au formol, présente des risques de santé pour les populations.

En attentant de vérifier la véracité de ces suspicions, l’Agence dirigée par Pr Elie Kabré, a exhorté les citoyens à joindre le (+226) 25 37 32 32 pour dénoncer les éventuels commerçants qui s’adonneraient à ces genres de pratiques.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page