A LA UNEACTUALITÉS

CAN 2024 : l’Afrique du Sud crée la sensation en éliminant le Maroc en 8es

C’était la suite et la fin des huitièmes de finale de la CAN 2024, mardi, au stade Laurent Pokou de San Pédro avec l’affiche entre le Maroc et l’Afrique du Sud. Et c’est les Bafana Bafana qui ont créé la surprise face aux Lions de l’Atlas (2-0) au terme d’une rencontre où Hakimi a manqué un penalty en fin de match. (france24)

La Coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire ne réussit pas aux favoris, et cela s’est encore confirmé avec le Maroc. Les Lions de l’Atlas se sont inclinés face à l’Afrique du Sud (2-0), mardi 30 janvier, au stade Laurent Pokou de San Pédro. Les Bafana Bafana créent la sensation et décrochent le dernier billet pour les quarts de finale de la CAN 2024.

En ce début de rencontre, les deux équipes semblent dans une phase d’observation. Elles sont bien en place tactiquement et se laissent peu d’espaces. Les Lions de l’Atlas semblent déterminés à prendre rapidement le dessus sur les Bafana Bafana et se procure plusieurs situations.

Le rush d’Hakimi fait passer un premier frisson dans le camp sud-africain, mais sa frappe est déviée en corner (8e). Sur le coup de pied arrêté qui suit, En-Nesyri – finalement sifflé hors-jeu – obtient un premier duel face à Williams mais c’est le gardien des Bafana Bafana qui s’impose (9e). Adli s’essaie lui aussi à une frappe après avoir bien exploité un espace libre, mais le ballon est détourné en corner (11e).

De l’autre côté du terrain, Bounou passe un début du match tranquille… jusqu’à la frappe flottante déclenchée par Mokoena hors de la surface marocaine. Le rebond oblige le dernier rempart des Lions de l’Atlas à dévier en corner (16e). La suite du match, c’est une succession d’imprécisions et de possessions stériles de part et d’autre… jusqu’au moment où Modibo tacle sèchement Hakimi et est logiquement averti par l’arbitre (29e).

Les Lions de l’Atlas peinent maintenant à se créer des situations comme en début de match, et les Bafana Bafana veillent au grain pour ne pas être surpris. Alors le Maroc allonge ses transmissions mais se précipite trop, ce qui semble agacer Walid Regragui sur le banc de touche. Les combinaisons sont rares mais prometteuses quand il y en a, à l’image du binôme Hakimi-Adli qui fait passer un frisson dans la surface sud-africaine (45e). Puis Amallah, esseulé côté gauche, écrase trop sa frappe pour tromper Williams (45e+1).

Peu de situations au final dans ce premier acte. Les Lions de l’Atlas n’ont pas encore rugi et les Bafana Bafana tiennent le coup, 0-0 à la pause.

Réalisme sud-africain et penalty manqué d’Hakimi

Au retour des vestiaires, le Maroc se crée sa meilleure occasion du match jusqu’à maintenant : En-Nesyri et Ounahi combinent, et le milieu de terrain enchaîne une frappe lobée qui passe de peu au-dessus du but sud-africain (48e). Peu après, Ezzalzouli traverse la moitié de terrain sud-africaine balle au pied et se présente dans la surface de réparation adverse avant de s’effondrer (50e). Il semble que Mudau l’a déséquilibré, mais l’arbitre ne bronche pas.

Les Bafana Bafana subissent mais ne rompent pas. Mieux, ils marquent sur leur première occasion : Makgopa est trouvé dans la profondeur à la limite du hors-jeu, et l’attaquant trompe Bounou d’une frappe croisée du pied droit à ras de terre (1-0, 56e). L’Afrique du Sud crée la surprise dans ce match.

Alors les Marocains redoublent d’efforts pour revenir au score : Ezzalzouli, après un crochet subtil, envoie une frappe enroulée mais Williams s’interpose (59e). Peu après, encore une grosse occasion marocaine mais Hakimi, bien servi par Ezzalzouzi, est contré par Kekana (61e). Hakimi, encore lui, centre après un bon débordement mais ni En-Nesyri ni Ezzalzouli ne coupent la trajectoire dans la surface de réparation (67e).

Les Sud-Africains font preuve de solidarité en défense et résistent aux assaut des Lions de l’Atlas. Le Maroc ne baisse pas pour autant les bras, et El Kaabi s’essaie à une tête qui passe juste au-dessus de la cage de Williams (75e). On entre dans le money time, et les Bafana Bafana croient tenir le bon bout…

Mais une situation litigieuse se produit dans la surface sud-africaine, et la frappe d’El Kaabi qui prenait le chemin du but est contrée de la main par Mvala. Après visionnage de la VAR, l’arbitre désigne le point de penalty et Hakimi transforme le coup de pied arrêté pour ramener le Maroc dans ce match… mais sa frappe puissante s’écrase sur la barre transversale (85e).

Les Lions de l’Atlas peuvent encore compter sur les 10 minutes de temps additionnel pour revenir au score, mais ils vont devoir terminer la rencontre en infériorité numérique :  Amrabat est exclu pour avoir empêché Mokoena de se présenter seul face à Bounou sur un contre des Bafana Bafana (90e+2). Dans la foulée, Mokoena transforme le coup franc obtenu d’un puissant enroulé du droit dans la lucarne de Bounou (2-0, 95e). Fin de match idéale pour l’Afrique du Sud, qui file en quarts de finale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page