A LA UNEACTUALITÉS

CAN féminine: le moral des Lionnes « au beau fixe » à 48 heures de Sénégal-Mozambique (Sélectionneur)

(APS) – Le moral des Lionnes du football féminin est « au beau fixe » à 48 heures du match devant les opposer, vendredi, à l’équipe mozambicaine, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique féminine de football, prévue en 2024 au Maroc, a dit mercredi le sélectionneur national Mame Moussa Cissé.

Le Sénégal rencontrera le Mozambique vendredi, puis lundi au Stade Lat-Dior de Thiès.

»Le mental est au beau fixe, les filles sont conscientes des enjeux », a dit Mame Moussa Cissé, lors de la conférence de presse d’avant match. Selon lui, les filles savent que leur « potentiel » ne suffira pas et qu’il faudra « du travail et du sérieux ».

»Elles savent ce que le peuple sénégalais attend d’elles et elles veulent (lui) faire plaisir, en gagnant ces deux matchs », a-t-il ajouté.

»Le projet, il y a deux ans, c’était de retourner à la CAN après 10 ans d’absence », a-t-il relevé, insistant sur la nécessité de « ne pas retomber dans ce travers » et de « tout faire pour être en  contact permanent avec le football de haut niveau ».

Ce qui, selon lui, permettra à l’équipe de « grandir ». Depuis le match contre l’Algérie, trois sont parties à l’étranger, a-t-il noté, non sans évoquer la « plus-value » que ces contact avec l’étranger peuvent apporter à l’équipe.

« On s’est bien préparé. Déjà depuis un mois, nous étions  ici avec un groupe composé essentiellement de joueuses qui sont dans le championnat sénégalais », a-t-il rassuré.

Elles ont passé quatre semaines d’entraînement, avec des matchs contre des centres de formation.

Lundi, le groupe des expatriés, composé de neuf joueuses, est arrivé. Les dernières à arriver sont venues mardi de Marseille, et ont participé à la séance d’entrainement de ce matin, a dit Cissé.

La préparation se passe bien, rassure-t-il, relevant que l’équipe est prête à faire de bons matchs, pour avoir une « bonne marge à l’aller afin d’aborder un peu plus sereinement la manche retour ».

Selon lui, les informations obtenues sur l’équipe mozambicaine indiquent  qu’elle est rapide, vivace et agressive, les mêmes caractéristiques que d’autres  équipes d’Afrique australe, comme la Zambie et l’Ouganda.

Il a dit vouloir toutefois se concentrer sur les qualités de son équipe pour essayer d’être « au meilleur de sa forme », pour faire face aux adversaires et s’imposer.

Le groupe des 25 lionnes du football féminin s’est entraîné mercredi, à l’exception de Sadigatou Diallo, qui avait une torsion à la cheville pied depuis deux jours. Le médecin a décidé de la mettre au repos, renseigné l’entraîneur.  Elle est la seule du groupe à ne pas s’être entraînée.

Mame Moussa Cissé a indiqué avoir décidé de la maintenir dans l’attelage, pour le deuxième match.

Selon lui, l’équipe essaye de  »mettre tous les atouts de (son) côté“ “Nous avons fait la dernière CAN, nous avons envie d’y retourner“, a-t-il dit.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page