A LA UNESPORTS

CAN U17: Choc Entre Lionceaux En Finale Pour Un Premier Sacre Historique

Le Sénégal et le Maroc s’affrontent en finale de la Coupe d’Afrique des nations U17 en Algérie, ce vendredi 19 mai, pour inscrire à leur palmarès le premier sacre de leur sélection dans cette catégorie. Une rencontre déjà historique entre des Sénégalais prolifiques offensivement et des Marocains solides devant leur but.

À l’issue de demi-finales fortes en suspense, le Sénégal et le Maroc ont décroché dans la douleur leur billet pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations U17, en écartant respectivement le Burkina Faso et le Mali aux tirs au but. Les Lionceaux de la Téranga affronteront donc ceux de l’Atlas le vendredi 19 mai, dans une finale qui sera historique peu importe le dénouement. En effet, jamais les deux nations n’ont réussi à rejoindre l’ultime étape de la compétition dans cette catégorie depuis sa création en 1995.

Le meilleur parcours, avant cette édition 2023, revient aux Marocains qui avaient atteint les demi-finales en 2013. Ils s’étaient alors inclinés contre la Côte d’Ivoire (1-2), futur vainqueur du tournoi, et avaient également échoué de peu à décrocher la 3e place après leur défaite aux tirs au but contre la Tunisie (1-1, 10-11 TAB). De leur côté, le bilan est encore plus famélique pour les Lionceaux de la Téranga puisqu’ils n’avaient jamais dépassé le stade de la phase de groupes, disputée une seule fois lors de l’édition 2011. Une époque révolue à présent avec les résultats obtenus lors de cette CAN U17 2023, et qui prouve bien que ces deux nations ont placé la formation de leurs jeunes talents au cœur de leur politique sportive depuis plusieurs années.

La défense marocaine à l’épreuve de la force offensive sénégalaise

Les sélections du Sénégal et du Maroc sont parmi celles qui ont le plus impressionné lors de cette édition de la compétition, aux côtés d’une équipe malienne également dominante mais malheureuse en demi-finale. Les Sénégalais n’ont presque jamais tremblé au cours de cette CAN U17, avec des succès souvent larges face à leurs adversaires : 1-0 face au Congo, 3-0 contre l’Algérie et 3-0 face à la Somalie en phase de groupes, avant de totalement surclasser l’Afrique du Sud en quart de finale (5-0). La seule alerte majeure est survenue contre le Burkina Faso en demi-finale (1-1, 5-4 après TAB), où les Lionceaux ont dû batailler jusqu’au bout de la séance de tirs au but pour ne pas gâcher leur tournoi très abouti aux portes de la finale. Signe de sa domination, le Sénégal enregistre d’ailleurs plus de buts marqués que n’importe quelle autre équipe au cours de la compétition et pourrait encore améliorer ce total en finale face au Maroc. Dans ses rangs se trouve également un atout offensif majeur et particulièrement précoce, à seulement 14 ans : Amara Diouf, meilleur buteur de l’histoire de la CAN U17 sur une édition avec déjà cinq réalisations au compteur, lui permettant de dépasser le record du Nigérian Victor Osimhen (4 buts inscrits en 2015) grâce à son doublé réalisé en quart de finale contre l’Afrique du Sud.

Malgré cette efficacité en attaque, le choc face au Maroc devrait être équilibré puisque l’équipe de Saïd Chiba a elle aussi été très performante lors du tournoi avec des victoires face à l’Afrique du Sud (2-0) et au Nigéria (1-0) et malgré une défaite sans conséquence contre la Zambie (1-2) lors du dernier match de poules. Les Lionceaux de l’Atlas ont ensuite balayé leurs voisins algériens en quart de finale (3-0), avant de s’en sortir au bout du suspense face aux Maliens en demi-finale (0-0, 6-5 après TAB) après avoir été nettement dominés dans le jeu.

Les Marocains peuvent également se targuer de posséder un atout de poids avec leur gardien Taha Benrhozil. Le jeune portier marocain s’avance en finale en n’ayant concédé aucun but sur l’ensemble des quatre rencontres qu’il a disputées en tant que titulaire dans la compétition, puisqu’il n’était pas présent sur la feuille de match lors de l’unique défaite de son équipe contre la Zambie. Il a également réalisé une performance solide en demi-finale face au Mali, en permettant au Maroc de renverser la séance de tirs au but grâce à ses arrêts décisifs après une entame très compliquée de ses coéquipiers. Reste à savoir laquelle de ces deux équipes parviendra à faire valoir son atout principal et à prendre le dessus sur son adversaire en finale pour décrocher un premier sacre historique dans la Coupe d’Afrique des nations U17.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page