A LA UNEACTUALITÉS

Célébration de la journée internationale des droits des femmes à Sud Communication : le 8 mars, sous le signe des retrouvailles et de l’unification

Comme à l’accoutumée, les travailleurs du groupe Sud Communication se sont retrouvés à la radio Sud Fm, pour célébrer la Journée internationale des droits des Femmes. Le moment est, selon son initiateur, le Directeur général de Sud Fm Sen Radio, Baye Oumar Gueye, un temps de communion entre agents en service et retraités de la boite.

Le Directeur général de la radio Sud Fm, Baye Oumar Gueye, par ailleurs Directeur exécutif de Sud Communication, a renoué avec la tradition de célébrer la Journée internationale des droits des Femmes en associant toutes les femmes du groupe ainsi que l’ensemble du personnel. De Vieux Savané, Administrateur du groupe et Directeur de publication de Sud Sud Quotidien, aux doyens Baba Diop, El Hadji Papa Dieng, Adja Ndèye Mboup, bref, tous se sont retrouvés au siège de la radio hier, mardi 8 mars 2024, pour marquer cette journée dédiée au Femmes.

Pour lui, «c’est une journée symbolique qui permet de regrouper tous les membres, tout le personnel de la grande famille Sud, aussi bien ceux de la radio (Sud Fm) et du journal Sud Quotidien. C’est ça Sud ! C’est une culture que nous avons trouvée et qu’il importe de préserver. On a grandi dans un espace qui est celui de Sud, il est spécifique. C’est cette complicité entre anciens et jeunes, retraités et les nouveaux agents qui fait la force du groupe».

Malgré les nombreuses difficultés financières qui accablent les médias, la célébration de la journée du 8 mars est un rendez-vous inscrit dans le calendrier de la Direction. «Tout est question de programmation. Et quand on a un esprit de programmation, on doit pouvoir travailler dans le long terme, en s’organisant mais en tenant compte aussi du programme. A partir de ce moment, c’est un style de management, d’organisation, mais aussi de planification. C’est ce qui nous a permis, cette année également, d’organiser la Journée du 8 mars de la manière la plus naturelle, en respectant ce qui se fait chaque année», dit Baye Oumar Gueye qui magnifie par ailleurs, «le dévouement de ses agents à maintenir le flambeau malgré la morosité économique du secteur».

Le 8 mars a été célébrée à la radio Sud Fm avec une pensée pieuse au fondateur du groupe, Babacar Touré, ainsi qu’à toutes les personnes disparues qui ont contribué au rayonnement du groupe. Les différents orateurs ont tous magnifié le sens de responsabilité des travailleurs et surtout leur engagement à préserver le legs des anciens, faisant de Sud une référence dans le secteur médiatique.

F. NDIAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page