SPORTS

CIV – Le président de la Fif annonce la bonne nouvelle : Faé confirmé au poste de sélectionneur – Lequotidien

Dans l’air depuis quelques jours, le maintien du sélectionneur Emerse Faé sur le banc des Eléphants a été officialisé ce lundi par le président de la Fif.

«Merci au président de la Fif (Fédération ivoirienne de football), Idriss Diallo, pour votre confiance. Dès mars, le travail reprend. Objectif : Can 2025 et Coupe du monde 2026.» La semaine dernière, Emerse Faé, qui a assuré, avec un sacre inespéré à la clé, l’intérim sur le banc de l’Equipe de Côte d’Ivoire, à la suite de la démission de Jean-Louis Gasset en pleine Can 2023, remerciait en ces termes son employeur, en insinuant son maintien à la barre technique des Eléphants.
Une juste récompense pour le principal intéressé, même si cela restait à confirmer, au regard du travail du jeune technicien âgé de 40 ans depuis le 24 janvier dernier. Faut-il encore rappeler que ce dernier a su rebooster le moral de ses troupes, croquées 4-0 par la Guinée Equatoriale, et qui ont tremblé jusqu’en clôture de la dernière journée de groupes pour se qualifier finalement en tant que moins bons des quatre meilleurs troisièmes, grâce à la victoire du Maroc sur la Zambie.

«Symbole de la résilience, de la loyauté, de l’engagement»
Ce lundi, le président Idriss Diallo a mis fin au suspense. A l’occasion d’une allocution dans les locaux d’Orange, le dirigeant a officiellement confirmé Faé, alors présent à ses côtés, comme patron des triples champions d’Afrique. «Emerse était le sélectionneur par intérim. Il est désormais le sélectionneur confirmé», a annoncé Diallo devant l’assistance scandant un Faé quelque peu ému. «J’ai voulu l’annoncer ici (à Orange) pour marquer la symbolique. Celle de la résilience, de la loyauté, de l’engagement. Et avec Emerse Faé, le nouveau patron des Eléphants, c’est ce que nous comptons faire à 100%», a conclu Idriss Diallo, sous un tonnerre d’applaudissements.

Reste à connaître la durée de son contrat, même si, à en croire l’indice précédemment lâché par le concerné, il devrait rester jusqu’au Mondial 2026.
Afrik-foot

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page