SOCIETE / FAITS DIVERS

« Clinique » aux Almadies: Elle ne faisait pas que « grossir les fesses », les incroyables tarifs pratiqués

« Clinique » aux Almadies: Elle ne faisait pas que « grossir les fesses », les incroyables tarifs pratiqués
De son salon de beauté à Cocody à sa « clinique » aux Almadies, découvrez les contours du dangereux business en or de l’ivoirienne Alexia Kanté.

« beaucoup de sénégalaises m’ont contactée, via les réseaux sociaux, pour grossir leurs fesses. C’est pourquoi je suis venue une deuxième fois à Dakar, a-t-elle dit aux enquêteurs.

C’est une fois au commissariat que j’ai compris que mes activités étaient interdites, car ce n’est pas le cas en Côte d’Ivoire où je tiens un salon dénommé Amza Beauty à Cocody», a déclaré Alexia Kanté.

Alexia Kanté avait pris un appartement meublé, loué à cent mille (100.000) F CFA par jour aux Almadies. Il lui servait de « clinique » et son époux assurait la comptabilité.

Les incroyables tarifs d’Alexia sont les suivants: « Remodelage du nez » à 420.000 F CFA, « augmentation des lèvres » entre quarante et soixante dix mille (70.000) F CFA par injection, « augmentation du fessier », la « dose » à 50.000 F CFA.

Pour les différentes opérations, Alexia Kanté qui n’a fait aucune étude dans ce domaine, utilisait de l’acide hyaluronique, des injections à base de café, des fils,des injections à base de café, en brûlant la graisse du ventre, du dos…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page