A LA UNEACTUALITÉS

Coalition bokk gis gis liguey : Pape Diop propose la restauration du Sénat

La tête de liste nationale de la convergence « Bokk Gis Gis Liguey » (opposition), Pape Diop, a plaidé pour la restauration du Sénat au Sénégal, afin de permettre d’examiner les lois en seconde lecture après l’Assemblée nationale.  Chambre haute du Parlement du Sénégal, le Sénat, créé en 1992, avait été supprimé en 2001, puis rétabli en 2007 avant d’être à nouveau supprimé en 2012. Avec sa suppression, l’Assemblée nationale est devenue le seul organe du pouvoir législatif au Sénégal et son président la seconde personnalité de l’Etat. Lundi soir, lors d’une caravane organisée à Tambacounda dans le cadre de la campagne des législatives du 31 juillet, Pape Diop, qui dirigea le Sénat de 2007 à 2012, a appelé au retour de cette institution. « Le Sénégal doit revenir à un Sénat qui examine les lois en seconde lecture. Evidemment, ce n’est pas toutes les lois mais celles concernant par exemple la décentralisation », a-t-il déclaré. Il propose que le président de la République nomme la moitié des sénateurs à travers d’anciens grands commis de l’Etat, estimant que ces derniers pourraient apporter une expertise avérée à l’examen de certains projets de lois ou même de propositions de lois. « Cela va permettre à la 14ème législature de pouvoir apporter des propositions ou des amendements qui seront examinés si la proposition rentre dans le cadre des préoccupations des populations », a estimé Pape Diop.

Sud Quotidien

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page