A LA UNEACTUALITÉS

Contrat de performance 2021-2023 : le résultat de l’indicateur global annuel de Senelec atteint 140%

Les résultats de l’audit du Contrat de performance (CdP) entre l’État du Sénégal et la Senelec pour la période 2021-2023 au titre de l’année 2021, ont été restitués  hier jeudi  26 janvier, à l’occasion d’un atelier. Pour l’année 2021, le résultat de l’indicateur global annuel est jugé très satisfaisant  pour avoir atteint 140%, comparé aux résultats des années précédentes 110,46% en 2018; 132,46% en 2019 et 136,59% en 2020. C’est un bond qualitatif démontrant d’une très bonne résilience de la société d’électricité nationale.« Au titre de 2021, la Senelec a fait une très bonne résilience par rapport aux engagements sérieux qui lui ont été imposés par l’État, de sorte que l’indicateur global annuel qui reflète la synthèse de tous les indicateurs de performances qui sont prévus par le Cdp se retrouve à un niveau qui est au-delà du niveau maximum prévu c’est à dire 120% », a fait savoir l’expert-comptable, Chef de mission du cabinet Erudit, Coomlan Jacques Sogbossi qui a exposé les résultats de l’audit. Le Contrat de performance à date (CdP), CdP 2021-2023, est la troisième génération de contrat que l’État du Sénégal a signé avec l’opérateur national d’électricité, Senelec. Le présent contrat de performance est bâti suivant les orientations du décret sur les contrats de performance au Sénégal, le Plan Sénégal Émergent, la feuille de route électricité et la lettre de politique de développement du secteur de l’énergie. 

« À travers ces documents, le secteur de l’énergie est positionné comme un soutien majeur au développement de l’économie et à la réduction des inégalités sociales et territoriales. À ce titre, la stratégie d’émergence du pays vise à garantir un accès large et fiable à une énergie bon marché », a indiqué le secrétaire général du ministère du Pétrole et des Énergies, Cheikh Niane, qui présidait l’atelier de restitution des résultats du Cdp. Le Contrat de performance à date (CdP) 2021-2023 se fonde sur la vision de l’État d’asseoir un secteur énergétique caractérisé par une bonne qualité de service, un accès universel aux services énergétiques modernes dans le respect des principes d’acceptabilité sociale et environnementale, avec un coût compétitif supportable par les populations et apte à attirer les investisseurs au Sénégal.

NDEYE AMINATA CISSE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page