A LA UNEACTUALITÉS

Contrôle des parrainages : Thierno Alassane Sall dénonce les «défaillances d’un système»

«À l’issue du premier tour de contrôle des parrainages, les plus sceptiques commencent à comprendre que ce système est conçu pour sélectionner les candidats à opposer au pouvoir», a regretté le candidat à la présidentielle de février 2024, Thierno Alassane Sall.

Preuve, note l’honorable député, que «les doublons sont des fantaisies : mon propre frère aurait parrainé, en plus de ma candidature, celle d’un concurrent».

Le président du parti La République des Valeurs/Réewum Ngor souligne que «le nombre incroyablement élevé de doublons, au total 28000, que j’aurais avec d’autres candidats, interroge». Il remarque que «dans la région de Thiès en particulier, deux ou trois candidats qui n’ont pas de bases connues, ont été à l’origine de milliers de doublons».

«Ces situations absurdes mettent en lumière les défaillances d’un système que nous n’avons eu de cesse de dénoncer depuis 2019», a-t-il poursuivi. Avant de conclure : «Malgré tout, nous serons au rendez-vous du Conseil constitutionnel pour régulariser ces « doublons » ».

Seneweb

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page