SPORTS

COULISSES AVANT-CAN

Nigeria : Wilfred Ndidi, un des meilleurs éléments, forfait
Wilfred Ndidi était censé jouer un rôle important pour le Nigeria lors de la Can, mais le milieu de terrain de Leicester City s’est blessé à quelques jours seulement avant le début de la compétition. Donc, Peseiro va devoir se passer de lui.

Pour le remplacer, Alhassan Yusuf a été appelé. Le milieu de terrain d’Anvers, qui réalise une bonne saison avec son club, va disputer sa première Can. Il est attendu à Abu Dhabi pour la phase préparatoire qui a démarré le 2 janvier 2024.
Ghana : La Fédé refuse une faveur à West Ham pour Kudus

Le Ghana a refusé d’accorder une faveur à West Ham pour Mohammed Kudus. La sélection s’est opposée au souhait du club anglais de faire jouer le Ghanéen ce mardi (hier). Les dirigeants de West Ham avaient dans un premier temps, informé la Fédé ghanéenne de football que Mohammed Kudus s’est blessé la semaine dernière. De ce fait, le joueur devait effectuer quelques examens médicaux supplémentaires dans son club avant de rejoindre le camp des Black Stars à Kumasi. Et le Ghana avait donné son aval sans hésitation. Cependant, il y a eu revirement de situation de la part des Hammers. La crédibilité de West Ham a été mise en cause au sujet de Kudus. La Fédé a catégoriquement rejeté cette demande qui a complètement remis en question la version servie premièrement par West Ham.

Malgré le refus de la sélection ghanéenne, Mohammed Kudus n’est pas arrivé ce 2 janvier 2024 à Kumasi. A suivre…
Mauritanie : Privé de Can, Babacar Diop opéré avec succès
Convoqué par la Mauritanie, Babacar Diop ne disputera malheureusement pas la Can 2023 en Côte d’Ivoire. Et pour cause, le gardien avait subi une terrible blessure au genou le premier jour du stage de préparation des Mourabitounes à Nouakchott. Il a d’ailleurs été opéré avec succès, selon la Fédération. Le joueur devrait être éloigné des terrains pour une durée comprise entre 6 et 7 mois.
Algérie : Rayan Ait Nouri inquiète !

A l’approche imminente de la Can, l’Equipe nationale d’Algérie se retrouve confrontée à une série de complications inattendues. Alors que le compte à rebours avant le coup d’envoi de la compétition est enclenché, les soucis s’accumulent pour les Fennecs. La dernière contrariété à laquelle doit faire face l’Algérie concerne Rayan Ait Nouri, qui ne prend pas part aux séances d’entraînement préparatoires. La raison ? Une grippe tenace qui l’a cloué au lit, l’éloignant temporairement des terrains. Cette situation inattendue inquiète le staff technique. Ces difficultés s’ajoutent à d’autres déjà rencontrées comme le forfait de Amine Gouiri. Il y a aussi la suspension de Mohamed El Amine Amoura pour le premier match contre l’Angola en raison d’un cumul de cartons jaunes. Les Algériens retiennent leur souffle en espérant que Rayan Ait Nouri se rétablira rapidement de sa grippe pour retrouver les terrains.

…Youcef Atal condamné à 8 mois de prison
Des nouvelles pas rassurantes pour Youcef Atal, actuellement en préparation avec la sélection d’Algérie en vue de la Can 2023. En effet, le défenseur latéral de l’Ogc Nice a été condamné ce mercredi à 8 mois de prison avec sursis par le Tribunal correctionnel de Nice pour provocation à la haine. Cette condamnation est consécutive à la diffusion par Atal, en octobre dernier, d’une vidéo sur son compte Instagram où un prédicateur appelait à «un jour noir sur les juifs» dans le contexte du conflit entre Israël et la Palestine. Même s’il a retiré la vidéo de son compte Instagram par la suite et s’est excusé, cela n’a pas suffi pour calmer son club qui l’a mis à pied. La Justice s’est également saisie de cette affaire. On espère que cette nouvelle ne sapera pas le moral de Youcef Atal qui a envie de faire une bonne Can avec les Fennecs d’Algérie.

Pas de congés scolaires pendant la Can
En Côte d’Ivoire, il n’y aura pas de congés scolaires pour les élèves lors de la Can 2023. Ainsi en a décidé le gouvernement ivoirien, mettant un terme aux rumeurs sur les «congés-Can». D’après le porte-parole du gouvernement qui s’exprimait lors du dernier Conseil des ministres, «il n’y a pas de congés liés à l’organisation de la Can». Une sortie qui vient en finir avec des rumeurs qui circulent depuis plusieurs mois et qui indiquaient que les établissements scolaires fermeraient leurs portes pendant la compétition prévue du 13 janvier au 11 février.
Toutefois, il n’y aura pas cours à chaque fois que les Eléphants auront un match. Et si la sélection ivoirienne parvient à se qualifier pour la finale, ce seront quatre jours de plus sans cours pour les élèves. D’après le gouvernement, il s’agit de permettre aux collégiens et lycéens de «soutenir leur équipe» et «d’exprimer leur devoir citoyen».

L’article COULISSES AVANT-CAN est apparu en premier sur Lequotidien – Journal d'information Générale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page