COIN DES COUPLES

Couple: quand faut-il se séparer?

A chacun d’évaluer ses raisons de quitter (ou non) son conjoint, en ayant en tête la nécessité d’évaluer sa responsabilité dans les difficultés du couple.

« Mon mari ne m’a pas du tout soutenue dans la fin de vie de ma sœur aînée, explique Elodie, 63 ans. C’est seulement à ce moment-là que j’ai pris conscience à quel point j’étais seule dans mon couple. Depuis que je suis partie, mes amis et ma famille me disent n’avoir pas compris pourquoi j’étais restée 26 ans avec un homme qui me traitait mal, me dénigrait, me rabaissait. Je ne m’en rendais pas vraiment compte. »

Des séparations plus aisées

Selon les statistiques, un couple sur deux vole en éclat. Une évolution notable par rapport à quelques décennies en arrière où les divorces étaient rares. Faut-il y voir un progrès? « Oui, dans le sens où des couples très souffrants ne sont plus obligés de rester ensemble en raison de contraintes sociales, répond Isabelle Gastambide, psychothérapeute gestaltiste. Mais le risque est de se quitter au moindre problème, sans s’engager ni prendre le risque d’une vraie rencontre, dans une quête de la compagnie idéale qui n’existe pas forcément. »

En cas de violences

D’autres couples en revanche, comme celui que formaient Elodie et son mari, semblent tenir bon alors que la relation est toxique. La violence psychique ou physique sans qu’une issue se dessine doit conduire à la séparation. « Mais ce n’est généralement pas si simple, observe Isabelle Gastambide. Dans ces situations, on répète souvent ce que l’on a vécu dans l’enfance mais sans que ce soit toujours simple à identifier. Des regards extérieurs (amis, thérapeute, etc.) peuvent nous aider à comprendre ce qui est en jeu dans ce lien d’attachement particulier. » Un des freins à la séparation est le saut dans l’inconnu qu’elle représente. Il est fréquent de lui préférer l’inconfort d’un couple dysfonctionnant...lire la suite sur notretemps

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :