A LA UNEACTUALITÉSSANTE

Covid-19 Paiement des motivations des agents : L’État arrête les frais

L’arrêt du paiement de motivation des agents de santé surtout des Cte, décidé par le ministère de la Santé, est une décision qui va irriter ces travailleurs. Il y a 72 h, ils réclamaient déjà le versement des arriérés de ces indemnités.

Ça risque d’être un coup de massue sur la tête des travailleurs de la santé. Alors que le variant Omicron est en train d’installer ses quartiers, le ministère de la Santé et de l’action sociale a décidé d’arrêter le paiement de la motivation Covid-19. Et cette décision est entrée en vigueur depuis le 1er décembre dernier. Elle risque encore d’irriter les travailleurs des centres de traitement des épidémies, qui avaient menacé de durcir le ton il y a quelques jours, pour réclamer le versement de plusieurs mois de motivation. S’ils contribuent pour beaucoup au bon fonctionnement des Cte, ils ne comprennent pas qu’ils courent depuis plusieurs mois, après leurs primes de motivation. Les membres du Collectif des travailleurs des Centres de traitement des épidémies ont tenu une réunion lundi, au siège du Mouvement Frapp France dégage, pour s’insurger contre la situation actuelle dans laquelle les maintient l’Etat. Au cours d’un point de presse, ils ont réclamé le paiement total des sommes que leur doivent les services du ministère de la Santé. Leur porte-parole, Elimane Fall, fait état de 8 mois d’arriérés de motivation pour le personnel, qui officie à l’hôpital Dalal Jamm. Mais aussi pour ceux des hôpitaux de Fann et Principal, qui «sont à cinq, voire six mois». Bénéficiant du soutien du mouvement Frapp France dégage, dirigé par l’activiste Guy Marius Sagna, ces travailleurs des Cte comptent durcir le ton de leur combat, s’ils n’obtiennent pas satisfaction de la part des autorités de l’Etat.

Il faut rappeler que le Président Sall avait décidé de motiver mensuellement les agents de santé, surtout les équipes de prise en charge de première ligne dans les Cte. Près de deux ans plus tard, il demande à tout le monde d’apprendre à vivre avec le virus…

Pour l’instant, la situation épidémiologique n’est pas encore inquiétante. Hier, sur 1662 tests réalisés, seuls 11 nouveaux cas sont revenus positifs au coronavirus. Soit un taux de positivité de 0,66 %. Il s’agit d’un contact, d’un importé et de 9 issus de la transmission communautaire. Alors que 6 patients ont été déclarés guéris, 2 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation.

Depuis le début de la pandémie, le Sénégal compte 74 mille 105 cas déclarés positifs, dont 71 mille 175 guéris, 1886 décès et 43 sous traitement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page