A LA UNEEDUCATION

Crise scolaire : issue mitigée des négociations entre l’Etat et les Syndicats

Au sortir des négociations de ce samedi, les syndicats d’enseignants n’envisagent pas encore de lever leur mot d’ordre de grève. Ce, malgré la hausse de l’enveloppe concédée par l’Etat.

L’année scolaire est loin d’être sauvée. En effet, la rencontre de ce samedi n’a pas été totalement concluante. Après avoir proposé 69 milliards de francs Cfa pour la satisfaction des points de revendication des syndicats d’enseignants, l’Etat est revenu avec une nouvelle offre ce samedi, face à l’intransigeance des grévistes. Cette fois ci, il a mis 90 milliards de francs Cfa sur la table. Mais, des points de discordance demeurent toujours. Ils sont liés à la défiscalisation de l’indemnité de logement, au point indiciaire et à l’indemnité d’enseignement.

«La grève prendra fin quand un accord sera signé. Mais puisqu’on n’en est pas encore là, elle n’est donc pas encore terminée. En toute responsabilité, nous irons demain dimanche nous réunir pour apprécier. Nous au Saems nous nous réunirons. Nos frères du Cusems aussi. Et nous nous rencontrerons lundi. À la fin de ces rencontres, nous prendrons une décision», a indiqué Saourou Sène au sortir de la rencontre. Une nouvelle rencontre est prévue jeudi avec le gouvernement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page