A LA UNEEDUCATION

Crise scolaire : les élèves ont déjà perdu plus de 200 heures de cours

Crise scolaire : les élèves ont déjà perdu plus de 200 heures de cours

La grève des enseignants va impacter négativement sur le quantum horaire. Selon ‘’SourceA’’ qui donne la nouvelle dans sa livraison de ce lundi, sur les 1270 heures prévues, précise le journal qui a repris les chiffres de la Cosydep, les élèves ont perdu entre 200 et 250 heures.

A signaler que le gouvernement et les syndicats n’ont toujours pas encore trouvé un terrain d’entente. D’ailleurs le Saemss-Cusems déroule son 9e plan d’action à partir de mardi.

L’Etat du Sénégal et les enseignants n’ont toujours pas trouvé d’accord. Après la rencontre du samedi 12 février qui s’est encore soldée par un échec, le Cusems et le Saemss ont décidé de dérouler leur 9èmeplan d’action à partir de ce mardi 15 février prochain. Le Cusems et le Saemss notamment, qui n’ont pas accepté les propositions du gouvernement, lors de la réunion de ce samedi, continuent d’exiger « la fin des lenteurs administratives, la correction du système de rémunération et le respect du protocole d’accord du 30 avril 2018 ».

Dans un communiqué, les deux syndicats prévoient un débrayage le mardi 15 février et le mercredi 16 février à partir de 9h, suivi d’une conférence de presse conjointe Saemss/Cusems.

Une grève totale aura lieu les jeudi 17 et vendredi 18 février. A cela s’ajoute le maintien du « boycott de toutes les évaluations et des activités d’éducation physique et sportive ». Une marche nationale des enseignants du Sénégal est également annoncée pour le jeudi 17 février à Ziguinchor. Le gouvernement a proposé de son côté, une amélioration du régime indemnitaire des enseignants pour un impact budgétaire de 69 milliards Fcfa. Ce, à travers sept mesures. Il s’agit de « l’augmentation de l’indemnité d’enseignement de 60% de la solde indiciaire, de l’augmentation de 100% de la prime scolaire, le relèvement de 100% de l’indemnité de recherche documentaire et de surcharge horaire, l’augmentation de l’indemnité de contrôle et d’encadrement de 100%, l’augmentation de 5% du point d’indice, l’institution d’une indemnité d’administration scolaire et la défiscalisation de l’indemnité de logement ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page