SOCIETE / FAITS DIVERS

Cybercriminalité: 20 Nigérians arrêtés à Hann Maristes

Vingt (20) ressortissants nigérians ont été arrêtés à Hann Maristes (Dakar) par la Division spéciale de cybercriminalité (Dsc). Accusés d’être impliqués dans une affaire de cybercriminalité tentaculaire, ils ont été mis à la disposition du parquet.

Libération qui donne l’information ce jeudi, renseigne que les présumés cybercriminels ont été cueillis dans leur Qg (Quartier général), un immeuble R+4 transformé en « bureaux ». Ils étaient tous présents lors de la descente musclée effectuée sur les lieux par la Dsc qui avait détecté plusieurs comptes suspects, en apparence détenus par de belles nymphes et localisés dans le secteur.

Sur place, les limiers ont trouvé un lot impressionnant d’ordinateurs et de téléphones portables. Les premiers constats faits sur les téléphones et les ordinateurs saisis, ont confirmé les soupçons des enquêteurs qui ont établi techniquement que les mis en cause appâtaient des gens sur les réseaux sociaux avec de faux profils de femmes avant de les rançonner une fois qu’ils détenaient des images ou vidéos compromettantes d’eux.

Arrêtés, les Nigérians mis en cause ont été placés en garde à vue pour « association de malfaiteurs, escroquerie en bande organisée en ligne, usurpation d’identités numériques, chantage et extorsion de fonds ».

Entendus, ils ont tous reconnu les faits qui leurs sont reprochés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page