slot gacor
A LA UNESOCIETE / FAITS DIVERS

DAC de Keur Momar Sarr : 100 tonnes de légumes et de céréales produites

Keur Momar Sarr (Louga), 22 avr (APS) – Au total, 100 tonnes de légumes et de céréales ont été récoltées dans le Domaine agricole communautaire (DAC) de Keur Momar Sarr (Louga, nord), depuis le lancement de ses activités en juillet dernier, a annoncé, vendredi, le ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall.

 

S’exprimant lors d’une visite, Mme Tall a ajouté que 800 tonnes d’oignons sont également attendues.


« La production s’est accélérée au niveau du DAC depuis son démarrage en juillet. Depuis, nous avons pu récolter 100 tonnes de légumes et céréales. Et les perspectives sont bonnes », a-t-elle dit, deux semaines après le démarrage des activités de récoltes. 

 

Elle s’est dite satisfaite du niveau d’avancement des activités et des résultats enregistrés. ’’Ce qui veut dire que les investissements faits ici sont en train de donner leur fruit’’, selon elle.

 

« L’oignon a été produit sur une superficie de 25 ha. Le rendement à l’hectare va tourner entre 20 et 45 tonnes. Nous avons différentes variétés d’oignon. Des variétés hybrides très performantes capables de produire des rendements records’’, a expliqué le chargé de l’irrigation et des cultures au DAC, Pape Adama Diouf.

 

Le DAC de Keur Momar Sarr a été inauguré en juillet dernier par le président de la République, Macky Sall. Il est érigé sur une superficie de 5000 ha et financé par l’Etat du Sénégal à hauteur de 6,2 milliards de francs CFA.

 

Actuellement, ce sont près de 100 personnes qui travaillent dans les différents services du DAC.

 

La ministre de la Jeunesse a rappelé que toute la production agricole trouve directement un acquéreur dans les différents marchés ciblés. 


’’Les produits sont conservés pour une longue durée. Tout ce qui est produit est vendu sur le marché conformément à la panification des DAC’’, a-t-elle dit.

 

La ministre de la Jeunesse a ainsi annoncé l’extension de la production à travers une convention signée avec la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER) et le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FTP) pour former et financer les groupements agricoles et des entrepreneurs.

 

Concernant les activités animalières du DAC, Néné Fatoumata Tall a affirmé que « la situation de l’élevage n’est pas pareille à celle de l’agriculture au niveau du DAC’’. Elle a rassuré que des pistes sont en train d’être étudiées pour son amélioration.

 

La ministre s’est également entretenue avec les ouvriers agricoles. Ces derniers ont réclamé une augmentation de la main-d’œuvre, l’assouplissement des conditions de travail et l’amélioration des rapports de travail avec leurs superviseurs.

 

« Nous avons écouté les jeunes et les femmes qui travaillent ici. Nous avions déjà pensé à leurs doléances. Nous en sommes à notre première expérience et nous allons multiplier les efforts pour répondre à leurs doléances et aussi fructifier les investissements faits dans ce DAC’’, a-t-elle promis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :