SOCIETE / FAITS DIVERS

Dakar: Deux « drogués » braquent un Libanais et emportent 9 millions FCFA

Condamnés à deux ans d’emprisonnement ferme, A. I. Sy et I. Sarr ont cambriolé l’appartement du Libanais Chady Hage Aly, sis à l’avenue Lamine Guèye akar:ss(Dakar) le 26 juin 2022. Les deux décrits comme des drogués ont dérobé deux montres de valeur et la rondelette somme de 9 millions de francs.

Âgés d’une quarantaine d’années, les deux mis en cause ont eu des antécédents judiciaires à deux reprises pour « recel et usage de stupéfiants », entre autres. Arona Ibrahima Sy et Ibrahima Sarr dans le but d’acheter leur dose quotidienne, ont décidé de cambrioler à Sandaga l’appartement du Libanais.

Revenant sur le déroulement des faits, « Rewmi Quotidien », relate que les deux voleurs ayant constaté l’absence du vigile de l’immeuble se sont introduits dans l’appartement en défonçant la porte d’entrée et celle de la chambre principale avec un pied de biche.

Par la suite, ils ont fracassé le coffre de la victime, avant de dérober deux montres de valeur et neuf enveloppes contenant chacune 1 million de francs. Leur forfait commis, les toxicomanes ont fait cap à la rue 5 de la Médina à bord d’un taxi pour acheter du crack et de la cocaïne auprès de leurs fournisseurs.

De son côté, Ibrahima Sarr a acquis un véhicule de marque Ford, un boubou de Tabaski et plein d’autres choses. Quant à son compère, il a acheté un scooter Beverly ainsi que d’autres biens. Démasquées grâce aux images de la caméra de surveillance installée en face de l’appartement du Libanais, ils ont interpellé.

Face aux enquêteurs, ils sont passés aux aveux. Attraits devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, pour « vol en réunion commis avec effraction », Arona Ibrahima Sy et Ibrahima Sarr son revenu sur leurs versions en niant les faits.

Toutefois, la partie civile a réclamé 15 millions de francs et la confiscation de la voiture, du scooter et de l’iPhone X max pro des prévenus. Le substitut du procureur a requis deux ans de prison, dont un an ferme. Rendant sa décision, le juge condamné les prévenus au pour deux (2) ans de prison ferme. Mais aussi, il a ordonné la confiscation de leurs biens. Pour la réparation du préjudice, Arona Ibrahima Sy et Ibrahima Sarr devront débourser 12 millions de francs à leur victime.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page