A LA UNEACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

Dakar: Les taxis-moto bannis

Dakar: Les taxis-moto bannis

Si le phénomène des « Jakarta » a fini d’être une réalité acceptée dans les autres villes du pays, à Dakar, la capitale, il n’est pas question de laisser prospérer ce type de transport de personnes. La densité du trafic dans la capitale pousse les autorités étatiques à freiner le développement d’un tel modèle de transport.

Le Gouverneur de Dakar, Al Hassan Sall a publié n arrêté interdisant le transport des vélos-taxis. «Il est signalé depuis quelques jours, dans divers endroits de la région de Dakar, l’existence de transport en commun de personnes par vélos-taxis. Ce type de transport, inadapté à Dakar, du fait de la densité du trafic automobile et des risques pour la sécurité des personnes, ne saurait y prospérer », a-t-il indiqué dans un communiqué signé ce lundi 3 janvier.

De plus, ajoute l’autorité, des agressions et des vols à l’arraché sont parfois commis par des malfaiteurs utilisant ce type de véhicules, permettant de disparaitre plus facilement une fois le forfait perpétré.

«C’est pourquoi, le Gouverneur de la région de Dakar rappelle aux usagers de ce mode de transport ainsi qu’aux conducteurs, que le transport public de personnes par vélos-taxis est formellement interdit sur l’étendue du territoire de la région de Dakar, conformément à l’arrêté n°008903 du 29 octobre 2012, règlementant le transport par vélo-taxi dans les régions », lit-on dans le document. Lequel renseigne que «par conséquent, tous les contrevenants à cette mesure d’interdiction s’exposent aux sanctions administratives et judiciaires prévues par les lois et règlements en vigueur».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page