A LA UNEACTUALITÉS

Dakar, Thiès, Diourbel, Saint-Louis et Kaolack: le quinté électoral a surveiller

Avec 7.033.852 électeurs appelés aux urnes demain, dimanche 24 mars, cette 13ème élection présidentielle pourrait se jouer au niveau de quelques bastions électoraux. Le candidat qui réussira à creuser l’écart au niveau de ces localités pourrait nourrir le rêve de devenir le 5e président de la République du Sénégal du fait qu’à elle-seules, elles totalisent environ 4 497 005 électeurs  soit, plus de la moitié des électeurs. La première région qui pourrait être déterminant pour l’issue de ce scrutin est sans doute la région de Dakar. Avec 1.829.820 électeurs répartis dans 3.308 Bureaux de vote logés dans 355 lieux de vote ouverts  au niveau des 53 Communes des 5 départements, la capitale se positionne ainsi comme le principal enjeu électoral de ce scrutin avec comme centre d’intérêt le département de Dakar qui totalise à lui-seul 707.815 électeurs répartis dans 1.275 bureaux de vote ouverts au niveau des 123 lieux de vote. Dans ce département, les communes des Parcelles assainies et de Grand Yoff se distinguent avec respectivement 98533 électeurs répartis dans 174 bureaux de vote ouverts dans 13 lieux de vote et 83942 électeurs 149 bureaux de vote et 12 lieux de vote.

Après la capitale, la région de Thiès vient en deuxième position avec 1.003.311 électeurs répartis dans 2.143 bureaux de vote ouverts dans 810 lieux de vote. Dans la capitale du rail, le département de Thiès avec 395.943 électeurs répartis dans 819 bureaux de vote logés dans 291 lieux de vote va également cristalliser l’attention. La capitale du rail est suivie par celle du Baol, la région de Diourbel qui compte 635.793 électeurs répartis dans 1.438 bureaux de vote logés au niveau 499 lieux de vote. Avec ses 383 046 électeurs répartis dans 833 bureaux de vote ouverts dans 157 lieux de vote, le département de Mbacké sera aussi un enjeu principal.

La quatrième région à fort enjeu électoral est Saint Louis.  En effet, sur le nouveau fichier électoral l’ancienne capitale de l’Afrique occidentale française (Aof) est créditée de 563.643 électeurs répartis dans 1.199 logés dans 499 lieux de vote. Le département de Podor constitue le principal enjeu avec ses 237.080 électeurs répartis dans 521 bureaux de vote logés dans 248 lieux de vote. En cinquième position de ce classement des principales régions en terme du nombre d’électeurs inscrits, nous avons la capitale du bastion arachidier, Kaolack qui totalise 464.438 électeurs répartis dans 1 055 bureaux de vote logés dans 540 lieux de vote. Le département éponyme occupe la première place avec 253.830 électeurs répartis dans 531 bureaux ouverts dans 199 lieux de vote.

Les 9 régions dans la posture d’arbitre

Outre les 5 régions qui comptent plus de la moitié de l’effectif du fichier électoral avec 4 497 005 électeurs, il y’a aussi les autres régions non moins importantes dans cette bataille pour le fauteuil présidentiel. Parmi elles, nous avons la région de Louga. Avec ses 460.639 électeurs répartis dans 1.202 bureaux logés dans les 785 lieux de vote installés, cette localité qui pointe à la sixième position en termes de poids électoral pourrait jouer un rôle important dans la victoire du successeur du président Macky Sall. A la septième place, nous avons la région de Fatick qui totalise 348.525 électeurs répartis dans 849 bureaux de vote ouverts au niveau des 514 lieux de vote prévus à l’échelle régionale. Avec 315.862 électeurs répartis dans 674 bureaux de vote prévus dans les 272 lieux de vote, la région de Matam occupe la huitième place en termes de poids électoral. A la neuvième position, nous avons la capitale du Sud, Ziguinchor, qui totalise 308 260 électeurs, 697 bureaux de vote et 311 lieux de vote.

Le département de Bignona y est le principal bastion électoral avec 140.315 électeurs répartis au niveau de 340 bureaux de vote logés dans 190 lieux de vote. La région de Tambacounda avec 287.149 électeurs répartis dans 889 bureaux de vote ouverts dans les 665 lieux de vote est à la onzième place. Au bas de ce classement des bastions électoraux, nous avons respectivement la région de Kaffrine 268.124 électeurs avec 672 bureaux de vote et 439 lieux de vote, suivi de Kolda qui totalise 265.611 électeurs, 695 bureaux de vote et 452 lieux de vote et Sédhiou : 210.264 électeurs répartis dans 589 bureaux de vote ouverts dans 377 lieux de vote. La région de Kédougou ferme ce classement des bastions électoraux avec 72.413 électeurs répartis dans 223 bureaux de vote et 163 lieux de vote.

NANDO CABRAL GOMIS

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page