SOCIETE / FAITS DIVERS

Décés Hissène Habré: Mamadou Lamine Diallo « Macky Sall a été insensible aux cris de sa femme…. »

L’ancien président tchadien Hissène Habré décédé, mardi, à l’âge de 79 ans, à l’hôpital Principal de Dakar, a été inhumé ce jeudi au cimetière musulman de Yoff. L’ancien président du Tchad de 1982 à 1990 est décédé des suites du Covid-19, au Sénégal où il avait été condamné en 2016 à la prison à vie pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes de torture. L’inhumation a été précédée de la prière mortuaire dirigée à la Mosquée omarienne par Thierno Mountaga Amadou Bachir Tall, en présence des proches du défunt et de responsables de la classe politique et de la société civile sénégalaise. Venu assister à la prière mortuaire du défunt, le député de l’opposition Mamadou Lamine Diallo est revenu sur les qualités de l’homme Tidiane. En plus, les conditions de la disparition de l’homme restent une honte pour le Sénégal, d’après le leader du mouvement Tekki. Il trouve que « Macky Sall a été insensible aux cris de sa femme qui a alerté depuis longtemps sur la dégradation de son état de santé. Je pense que le Sénégal, pays de la Téranga, est une terre d’exil. Le fait que Hissène Habré, en prison ait la Covid-19, c’est une honte pour le Sénégal », a-t-il aussi fait savoir. M. Habré avait bénéficié en avril 2020 d’une permission de 60 jours pour le protéger de l’épidémie. Début juillet, sa famille avait demandé à la justice de lui accorder une nouvelle permission en raison de la résurgence des cas d’infection au Sénégal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page