ACTUALITÉSPOLITIQUE

Déclaration de Diakhao : Les chefs traditionnels du Sénégal proposent leurs solutions pour la paix

Réunis ce jeudi 11 janvier 2023, jour mémorable à Diakhao, à l’occasion de la 12e édition du Festival National des Arts et Cultures (FESNAC), et sur invitation du Bour Sine, les chefs traditionnels du Sénégal ont partagé toute la matinée des réflexions profondes et significatives sur les moyens de renforcer l’unité nationale, la cohésion sociale et la paix dans notre cher pays. Ils ont remis leur mémorandum au professeur Aliou Sow ministre de la culture venu clôturer l’événement à diakhao.

D’emblée la chefferie traditionnelle a tenu à rappeler par la voix du roi du sine Niokhobaye Fatou Diene Diouf la recommandation de  l’UNESCO du 15 Novembre 1989,  qui reconnaît que “la culture traditionnelle et populaire, en tant qu’expression culturelle, doit être sauvegardée par et pour le groupe ( familial, professionnel, national, régional, religieux, ethnique , etc ) dont elle exprime l’identité .”

Poursuivant, Bour sine renchérît « Considérant la richesse de notre diversité culturelle, ethnique et religieuse, nous reconnaissons que l’harmonie et la stabilité sont les fondements essentiels du progrès et du développement durable. Ainsi, en tant que gardiens de nos traditions, nous assumons la responsabilité de revaloriser les mécanismes traditionnels de régulation sociale et de prévention des conflits et de promouvoir l’amitié, la compréhension mutuelle et le respect entre les différentes communautés qui composent notre nation ».

Toujours dans la quête de la la paix et de la cohésion nationale, Ma Sining Niokhobaye Diouf ajoute « Dans cet esprit, nous déclarons solennellement notre engagement à travailler collectivement pour instaurer des mécanismes institutionnels robustes à même de favoriser le dialogue, l’unité nationale et la paix sociale. Nous appelons à une collaboration renforcée entre les autorités traditionnelles et  les pouvoirs publics pour une contribution plus active des pouvoirs traditionnels à la gouvernance du pays ».

Pour terminer la chefferie traditionnelle du Sénégal dans l’unanimité « encourage la mise en œuvre de programmes éducatifs visant à sensibiliser les générations présentes et futures sur la diversité de notre héritage culturel et la nécessité de le préserver ».  

En ce jour historique de retrouvailles et de fraternité, elle renouvelle « son engagement pour la construction d’un Sénégal uni, pacifique et prospère ». Les chefs traditionnels venus de tout le pays espèrent fortement « Que leur déclaration serve de catalyseur à des actions concrètes et durables, pour le bien-être de tous les Sénégalais, maintenant et pour les générations futures ». Le ministre Aliou Sow s’est félicite de l’implication des chefs coutumiers et a promis de remettre la déclaration de Diakhao au président Macky Sall qui ne manquera pas de recevoir la chefferie traditionnelle en audience à la présidence de la république.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page