Politique

Démarrage du marathon budgétaire, sur fond de bras de fer entre pouvoir et opposition : 24 heures chrono

Programmé demain, jeudi 17 novembre, le marathon budgétaire 2022-2023 risque d’être mouvementé au sein de l’hémicycle. Et cela, en raison de la configuration particulière de la présente législature, quatorzième du genre, et des hypothèques posées par l’opposition parlementaire sur le démarrage  en plénière de l’examen des différents budgets des départements ministériels.

La 14ème législature serait-elle bien partie pour celle de tous les bras de fer? Le marathon budgétaire qui démarre en plénière demain, jeudi 17 novembre, va certainement dessiner les grands contours du fonctionnement de l’hémicycle, deux années avant la fin du quinquennat de Macky Sall.  Jamais dans l’histoire politique du Sénégal, l’Assemblée nationale n’a connu en effet une configuration aussi équilibrée de son effectif, en termes de députés affiliés au pouvoir et de parlementaires membres de l’opposition. Conséquence : le camp parlementaire opposé à la mouvance présidentielle dispose désormais d’une liberté de manœuvre lui permettant de dédoubler les initiatives parlementaires et de figer ses postures au sein de l’hémicycle. N’en déplaise aux députés du pouvoir en place. La plénière convoquée par le nouveau président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, risque d’en être le grand exutoire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :