POLITIQUE

Députés cités dans l’affaire des passeports : C’est un creuset de malfaiteurs, selon Doudou Wade

L’ancien parlementaire Doudou Wade a été formel dans son approche de l’affaire des députés de la majorité cités dans le trafic de passeports diplomatiques. Invité à l’émission « essentiel » de la Sen TV hier vendredi, le libéral a indiqué que les premiers ayants-droits à ces sésames, ce sont les diplomates.

Mais il ajoute qu’il peut y avoir des dérogations, ce qui explique la délivrance de ces passeports aux autres membres du gouvernement ou autres personnalités de la place. Mais à son avis, ce dossier est une affaire de trafic international de passeports.

Il a aussi souligné que des problèmes de passeports s’étaient posés en Europe et il a fallu l’intervention de l’Espagne pour sauver les meubles. Mais ce dont s’offusque l’ancien parlementaire, c’est le fait que pour un rien, on a levé l’immunité parlementaire de Khalifa Sall, Barthélémy Dias et Ousmane Sonko.

Mais pour ce dossier de passeport diplomatique, l’on ne comprend pas, s’est-il indigné. En ce qui concerne la sortie du président de l’assemblée nationale, Moustapha Niasse qui affirme n’avoir encore reçu aucun courrier pour la levée de l’immunité parlementaire des députés présumés impliqués dans cette nébuleuse, Doudou Wade est d’avis que Niasse a été déjà sourcé.

Qu’il a avait bel et bien convoqué les présidents de commission. Toutefois, il s’offusque du fait que depuis le 5 septembre dernier, il n’y a aucune réaction de la part des autorités.

Non sans ajouter que le président de l’assemblée nationale, des députés ou un député peuvent prendre une résolution et procéder à la levée de l’immunité parlementaire de ces députés cités dans cette présumée nébuleuse. Et pour boucler la boucle, Doudou Wade a indiqué cette affaire est un creuset de malfaiteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page