A LA UNEACTUALITÉS

Des frappes aériennes israéliennes sur deux camps de réfugiés dans la bande de Gaza font au moins 23 morts

AA / Gaza / Mohammad Sio

Des avions de combat israéliens ont ciblé jeudi matin deux maisons dans deux camps de réfugiés, l’un dans le centre et l’autre dans le sud de la Bande de Gaza, faisant au moins 23 morts et de nombreux blessés.

Au moins 17 Palestiniens ont été tués et de nombreux autres blessés lors d’une frappe aérienne israélienne lancée contre une maison du camp de réfugiés d’Al-Maghazi, comme l’a rapporté l’agence de presse palestinienne Wafa, citant des sources locales.

L’agence a également rapporté qu’au moins six autres Palestiniens avaient été tués et d’autres blessés lors d’une frappe aérienne israélienne lancée contre une maison du camp de réfugiés d’Al-Shabora à Rafah, dans le sud de Gaza.

Israël a repris son offensive militaire sur la bande de Gaza le 1er décembre après la fin d’une pause humanitaire d’une semaine avec le groupe palestinien Hamas.

Plus de 16 248 Palestiniens ont été tués et plus de 43 616 autres blessés lors d’attaques aériennes et terrestres incessantes contre l’enclave assiégée, depuis le 7 octobre, à la suite d’une attaque transfrontalière surprise du Hamas.

Le bilan israélien des morts dans l’attaque du Hamas s’élève à 1 200, selon les chiffres officiels.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page