ACTUALITÉSPOLITIQUE

Désencombrement de Dakar : Macky arme Abdoulaye Sow

Macky Sall attache du prix au désencombrement de la capitale. Pour lui, le visage de Dakar est «inacceptable». Lors de la cérémonie de relance de la Journée de Set-Setal, il a donné les pleins pouvoirs au ministre de l’Urbanisme, du cadre de vie et de l’hygiène publique pour dégager la voie publique.

Le visage encombré de Dakar met en colère le Président Sall. Avec la reprise de la Journée de Set-Setal, après une longue pause due au Covid-19, il a encore tapé du poing sur la table pour dénoncer cette situation. «Il nous faut continuer ce travail de désencombrement», encourage Macky Sall, qui a participé aux opérations de nettoyage au lycée Sergent Malamine Camara de la Patte d’oie. Pour lui, la situation anarchique, qui règne à Dakar, est «inacceptable». «Il faut absolument enlever tout ce qui constitue obstacle sur la voie publique», martèle-t-il. Il a exhorté le ministre de l’Hygiène publique et du cadre de vie à prendre les mesures nécessaires pour donner à la capitale un visage plus avenant. «Vous avez tout mon soutien entier et total, d’utiliser les moyens de l’Ucg, les moyens des forces publiques, tous les moyens pour dégager la voie publique, la rendre la rendre respirable. Il nous faut continuer ce travail de désencombrement. Il n’est pas acceptable que Dakar continue à présenter un tel visage», enjoint-il à Abdoulaye Saydou Sow. Qui a déjà entrepris plusieurs opérations de désencombrement à Ouest-Foire.

Le Président Sall a promis une mobilisation de moyens «conséquents» pour accompagner les mairies. Par contre, il estime que le travail fondamental, «c’est le travail des citoyens, des élèves mais surtout des élus». Il poursuit : «J’invite les Sénégalais à planter des arbres pour que nous ayons un cadre de vie viable où il fait bon vivre, à l’image du lycée Sergent Malamine Ca­mara boisé avec des arbres.» En écho, la proviseure du lycée Malamine Camara détaille les secrets de leur politique : «Notre établissement est formé d’une équipe pédagogique engagée, d’une association des parents d’élèves active, de femmes et d’hommes dynamiques inscrits dans la voie de l’excellence, mais aussi celle de la restauration des valeurs civiques et citoyennes chez les élèves qui incarnent l’avenir du pays. J’ai initié, avec l’appui de l’Inspection d’académie de Dakar, l’organisation mensuelle des journées de nettoiement et de propreté en rapport avec les services du ministère de l’Urbanisme.» Aujourd’hui, le succès grandit davantage avec le satisfecit présidentiel. «Nous avons commencé avec les Set-Setal mensuels. Chaque mois, avec l’association sportive des Parcelles Assainies et les bonnes volontés, nous faisons le nettoyage», explique-t-elle.

A l’ex-lycée moderne de Dakar, un jardin potager et des espaces verts ont été aménagés pour rendre l’environnement plus attrayant. Séduit par le cadre de vie de ce lycée, le Président Sall a offert à l’établissement, 5 millions F Cfa pour motiver les élèves à rester sur ce chemin. «Mon souhait est de voir tous les établissements scolaires et universitaires imiter le lycée Sergent Malamine Camara en en faisant des modèles de propreté et de cadre de vie», encense Macky Sall.

Revigorés par les encouragements présidentiels, les responsables du ministère du Cadre de vie, de l’hygiène, de l’Ucg et de la mairie de la Patte d’Oie sont passés rapidement à l’acte. Les panneaux publicitaires installés le long de la voie publique sont terrassés et des cocotiers sont plantés à la place. Prêchant par l’exemple, le Président Sall est retourné chez lui pour procéder à des opérations de nettoiement à Mermoz. «Je me réjouis du retour de cette journée de Set-Setal. Je l’avais lancée, entre temps nous avons eu la pandémie du Covid-19 qui nous a empêchés de poursuivre. Il est donc heureux que cette journée mensuelle puisse reprendre partout sur le territoire national, dans les établissements scolaires, universitaires, dans les services de l’Administration, des collectivités territoriales et les communes. Cette journée doit-être pour tous et toutes en ce sens que la propreté et l’hy­giène sont une affaire de tous», espère Macky Sall.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page