A LA UNEACTUALITÉS

Développement des petites et moyennes entreprises : le FONSIS lance Oyass Capital, un fonds de 50 milliards de FCFA

Le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) a procédé hier,  mardi 30 janvier 2024, au lancement de Oyass Capital ; un fonds créé par le FONSIS, en partenariat avec la Coopération Allemande à travers la KFW, dans le cadre du Compact with Africa et la Banque Mondiale. L’objectif de Oyass Capital est de faciliter l’accès au financement en capital pour les Petites et moyennes entreprises (PME) sénégalaises, stimuler la croissance économique et ainsi impacter durablement la création d’emplois et de richesses. 

Oyass Capital, véhicule de Capital-Investissement de 50 milliards de FCFA dédié au financement en capital des Petites et moyennes entreprises (PME) à fort potentiel de croissance et de création de valeur, a été lancé par le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) hier, mardi 30 janvier. L’objectif de ce fonds est de faciliter l’accès au financement en capital pour les PME sénégalaises, stimuler la croissance économique et ainsi impacter durablement la création d’emplois et de richesses.

Le FONSIS a capitalisé Oyass Capital à hauteur de 35 milliards de FCFA pour son démarrage, grâce aux financements mobilisés auprès de la KFW, de la Banque Mondiale et de l’Etat du Sénégal. Les 15 milliards restants pour atteindre la taille cible de 50 milliards de FCFA seront levés auprès du secteur privé et des investisseurs d’impact.

« A travers Oyass Capital, le Gouvernement du Sénégal, par le concours de son Fonds Souverain, met en place un puissant catalyseur pour l’émergence de «Champions nationaux» qui constitueront des moteurs solides de croissance inclusive et de création d’opportunités économiques pour chaque citoyen», a fait savoir le Directeur général du FONSIS, Abdoulaye Diouf Sarr.

Selon lui,  à travers Oyass Capital, l’objectif visé est de créer des champions nationaux parmi les PME démontrant un fort potentiel de croissance et de création de valeur. «Au-delà du financement en fonds propres, Oyass Capital procédera au renforcement de capacité des PME financées à travers une facilité d’assistance technique d’un montant fixé à 5% de la taille du fonds», indique-t-il.

En outre, il s’agira également pour Oyass Capital, poursuit-il,  de créer un effet de levier important au profit des PME financées, en invitant les institutions financières traditionnelles – Banques, Institutions de Garantie, Institutions de méso/micro finance, etc. – à accompagner toute PME bénéficiaire de l’investissement de Oyass Capital.

NDEYE AMINATA CISSE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page