JUSTICE - TRIBUNAUX - POLICE

Dieynaba Sané tue son mari et plaide la légitime défense

L’enquête sur la mort de Lassane Sagna est bouclée. La présumée meurtrière qui n’est autre que l’épouse sera déférée ce lundi 12 juillet devant le procureur. Les faits remontent au vendredi 9 juillet dernier. Selon Libération qui parle de drame conjugal, Dieynaba Sané avait tué son mari avant de se rendre elle-même à la gendarmerie.

«Les premiers témoignages indiquent le couple, qui vit à Grand-Dakar, un quartier de la localité, était instable et se disputait tout le temps. Vendredi, vers 13 heures, Lassana Sagna (photo) et son épouse ont encore eu une violente dispute. Dieynaba Sané lui a asséné un coup de couteau fatal au niveau de la cage thoracique », fait savoir la source. Qui ajoute que «face aux gendarmes, la meurtrière présumée a plaidé la légitime défense, affirmant que son défunt mari était aussi armé au moment des faits. Ce que contestent certains témoignages qui évoquent un meurtre prémédité».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page