ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

Diourbel : Un père de famille tente de corrompre une matrone, après avoir caressé les seins de sa fille

Un charretier marié à deux épouses a été arrêté et déféré par les éléments du commissariat central de Diourbel. Selon des sources de Seneweb proches du parquet, ce père de trois enfants avait fait des attouchements sur une fillette de 13 ans. Pris en flagrant délit, M. Bop a tenté d’acheter le silence de la mère de la victime avec un billet de 10 000 F. Détails !
 
Une rocambolesque affaire de mœurs suscite l’indignation aux HLM route de Gossas, dans la commune de Diourbel. Dans ce quartier, une élève en classe de 6e a subi les agissements d’un présumé prédateur sexuel. Ce dernier a tendu un piège à la fille pour satisfaire sa libido.
 
Le mis en cause, M. Bop, avait l’habitude de prendre ses repas au domicile familial de l’écolière. Après avoir peaufiné son plan, le charretier âgé de 32 ans a envoyé la fillette lui acheter du sucre à la boutique. Ne se doutant de rien, l’adolescente de 13 ans a suivi les pas de M. Bop jusqu’à son domicile. Dès que la fille est entrée dans la chambre, l’homme marié à deux épouses s’est jeté sur la pauvre enfant.
 
Il a commencé à caresser ses seins et des coups de reins à sa proie, sans enlever ses habits. La pauvre N. N. n’avait que ses yeux pour pleurer. Mais elle a été sauvée de justesse par sa sœur qui était à ses trousses.
 
Surpris dans cette position indécente, M. Bop a pris la fuite. L’élève, elle, est retournée auprès de sa mère en versant de chaudes larmes. 
 
Interrogée, la mineure a raconté son calvaire. Au téléphone, le charretier a reconnu avoir commis une grosse erreur avant de solliciter le pardon de la mère de N. N. « J’ai honte de retourner dans le quartier », a-t-il confié à la maman de la victime, matrone dans une clinique de la place. Cette dernière a demandé au fugitif de la retrouver dans son lieu de travail pour qu’elle accepte ses excuses.
 
Mais la dame avait pris soin d’aviser les éléments du commissariat central de Diourbel. Ne se doutant de rien, le charretier domicilié dans le même quartier que sa victime s’est présenté, le lendemain, au lieu du rendez-vous. Il a alors remis un billet de 10 000 F à la matrone pour tenter d’acheter son silence.
 
Mais grande a été sa surprise quand les hommes du commissaire Mor Ngom lui ont passé les menottes. Embarqué au commissariat central de Diourbel où il a été soumis à un interrogatoire, M. Bop a tenté de nier les faits dans un premier temps, avant de passer aux aveux.
 
Au terme de l’enquête, ce père de famille a été présenté au procureur de la République près le tribunal de grande instance de Diourbel pour détournement de mineure et attouchements, selon des sources de Seneweb proches du parquet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page