A LA UNEACTUALITÉSPOLITIQUE

Divergences chez les initiateurs de la charte de non-violence : L’Association islamique pour servir le soufisme claque la porte du Cudis

Jusqu’ici, la polémique était entretenue par les hommes politiques sur la signature ou non de la charte de non-violence portée par le Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (Cudis). Désormais, une organisation membre de la plateforme dirigée par Cheikh Ahmed Tidiane Sy ne s’y sent plus. Hier, l’Association islamique pour servir le soufisme (Ais) a décidé de suspendre ses activités au sein du Cudis.

«Nous, Association islamique pour servir le soufisme (Ais), informons l’opinion publique nationale et internationale de notre décision de suspendre nos activités au sein du Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (Cudis) suite à de fortes incompréhensions», a informé Serigne Mame Cheikh Mbacké Khadim Awa Ba, président de l’Ais, dans un communiqué adressé au Cudis et parcouru par Seneweb.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page