ACTUALITÉSPOLITIQUE

DR SANDENE DIOUF RESPONSABLE REWMI À FATICK : Idrissa Seck est le seul candidat valable actuellement

« Nous sommes dans l’opposition et le président Idrissa Seck est le seul candidat valable actuellement. Tout le monde savait que notre leader allait se séparer avec le président Macky Sall pour être candidat tant qu’il est vivant et en bonne santé. Nous savions que c’était la seule alternative ». C’est la conviction du Dr Sandene Diouf membre de la cellule des cadres de Rewmi. Pour ce qui concerne le parti à Fatick, il soutient que Rewmi est « très dynamique et fait son bonhomme de chemin malgré la ville du président Macky Sall. Et aux prochaines échéances électorales nous espérons faire un bon qualitatif et quantitatif ».

À travers un point de presse tenu à son domicile au quartier Ndouck, Dr Sandene Diouf révèle : « le président Idrissa Seck est un mania de la politique et il avait ses raisons d’entrer dans le gouvernement. Des raisons que nous avions également partagé et nous savions qu’on ne peut pas imaginer une élection présidentielle au Sénégal sans Idrissa Seck. Se séparer avec Macky Sall était la seule alternative. Il n’a pas changé et c’est toujours le même homme politique. Son choix a été bien réfléchi et il a été très cohérent dans sa logique «  a reconnu Dr Sandene Diouf.
La sortie du leader de la coalition Bby a entraîné du coup la fin de mission de ses ministres dans le gouvernement Amadou Ba. Là-dessus, le membre de la cellule des cadres de  Rewmi estime qu’il n’y a rien d’extraordinaire.  » Les ministres Yankhoba Diattara et Aly Saleh Diop ont été très responsables. Ce n’est pas Idrissa Seck qui a demandé à Macky Sall de les remplacer . Ils ont été dignes et nous leurs tirons le chapeau ».
Membre dynamique dans la coalition And Nawle durant la campagne des dernières élections municipales à Fatick, Dr Sandene Diouf annonce la suspension de ses activités dans cette structure pour se consacrer à son parti et à la prochaine élection présidentielle de Février 2024. Il s’explique « And Nawle était une demande sociale car depuis l’arrivée  de Matar Ba en 2014 la ville de Fatick n’avance pas. Nous pouvons même dire que la commune rétrograde. Notre coalition était remplie de cadres amoureux de Fatick et si nous avions gagné la mairie,les populations allaient constater de réels mutations. Je suspend mes activités pour me consacrer à mon parti. And Nawle demeure une philosophie, une structure sentinelle qui sera toujours là pour l’intérêt de Fatick. Comme le président Macky Sall ne s’est pas encore déclaré pour 2024, certainement que mes collègues viendront peut être soutenir Idrissa Seck le seul candidat valable présentement ».
Pour répondre à certaines voix qui sous-tendent que le président Macky Sall et Idrissa Seck sont dans un deal politique, Dr Sandene n’est pas catégorique » je ne suis pas dans les secrets de Dieux mais je pense qu’ils ne sont pas en deal. D’ailleurs ils ont tous deux écarté cette hypothèse. Les gens oublient qu’ils étaient ensemble dans le Pds. Et si nous observons la chronologie politique, rares sont les moments où les deux présidents s’entre attaquaient. Mais cela n’empêchera pas à Idrissa Seck d’être le chef de l’opposition et de faire son travail et personne ne peut le lui empêcher. Et c’est cela le gentlemen agrement en politique. Les sénégalais attaquent toujours le président Idrissa Seck mais ils n’ont jamais les fondements de leurs propos. » s’est il désolé.
Pour terminer Dr Sandene Diouf est convaincu que le parti Rewmi fait son bonhomme de chemin dans la région du chef de l’état.  » Les gens sont avec nous mais ils ne s’affichent pas. Et à chaque élection les résultats le prouvent » 
À Fatick le Rewmi pense que le slogan « Idy 5eme président » est toujours d’actualité et Dr Sandene Diouf et ses compagnons comptent se donner pour une concrétisation de leur souhait.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page