A LA UNESPORTS

El Hadji Mansor Ndiaye Mame Mbaye Niang- Sonko: Manœuvres Tous Azimuts !

Les Sénégalais ont rarement assisté à une confrontation aussi forte de manœuvres de la part d’un pouvoir et de son opposition. Après Adji Sarr, Mame Mbaye Niang est le dernier espoir pour venir à bout d’un opposant radical dont on craint manifestement l’arrivée au pouvoir. Mais ce dernier, qui a aussi hérité de Machiavel, déploie ses stratégies. La preuve, son avocat et lui seraient entre les mains des médecins pour divers examens médicaux. Le premier en France et le second aspire à y être, malgré les sorties contre les anciens colonisateurs. On parle d’un produit qui leur serait aspergé. Si c’est vrai, ce serait grave.

Si ce n’est pas vrai, cela voudra tout simplement dire que le dilatoire est en marche. Cette astuce qui permet de retarder une procédure et pour laquelle certains défenseurs sont passés maîtres. Car, manifestement, Sonko craint ce procès et ses conséquences qui pourraient être fatales pour lui. En clair, on manœuvre à quelques mois de la présidentielle. Et malheureusement, ça se solde par morts d’hommes et des dégâts matériels sans oublier des arrestations multiples. Des sources avancent un chiffre de 400 personnes. C’est dire que le débat est déjà lourd. Et ce n’est pas fini. Car le renvoi du procès a été fait pour le 30 de ce mois.

Et là aussi, ça craint. Car en cas de condamnation de Sonko ou d’aggravation de son état de santé, les choses pourraient empirer. Et ce serait risqué pour la stabilité du pays. C’est pourquoi, il serait souhaitable que la paix et la stabilité du pays soient préservées sans que le droit des tiers à laver leur honneur ne soit remis en question. Car le Ministre Mame Mbaye Niang a aussi des droits. Et parmi ceux-ci, celui de laver son honneur en Justice. Du coup, le dialogue s’impose.

Un dialogue constructif et sincère entre pouvoir et opposition afin de gérer d’une manière intelligente la situation. Nous en avons le génie. Il en reste la volonté. Celle-là dont nous avons besoin en cas de situation compliquée de ce genre. Et pour qu’un dialogue prospère, il faudrait des médiateurs crédibles que tout le monde écoute parce que leurs actions transcendent les contradictions et les chapelles politiques. Bien sûr, ces ressources humaines existent. Elles sont certainement en action parce que souvent, elles n’attendent personne pour avoir. Car, ça saute aux yeux que depuis l’affaire Adji Sarr, Sonko appelle au secours. Il faut sans doute l’écouter. Enfin!

Assane Samb

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page