A LA UNEACTUALITÉS

Elargissement de prison, dans la foulée de la loi d’amnistie : Sonko et Diomaye libres

L’opposant sénégalais, Ousmane Sonko, et son proche allié, le candidat à l’élection présidentielle du 24 mars Bassirou Diomaye Faye, ont été libérés de prison hier, jeudi 14 mars. C’est en effet dans la soirée que les deux leaders de l’ex-Pastef, dissout par décret, ont été élargis, dans la foulée de la loi d’amnistie, après plusieurs mois de détention.

C’est une très bonne nouvelle qui est tombée pour les militants de l’ex-Pastef hier, jeudi. En prison depuis plusieurs mois, leur leader charismatique Ousmane Sonko et son bras droit Bassirou Diomaye Faye ont été libérés dans la nuit. A l’annonce de la nouvelle, les militants et sympathisants ont pris d’assaut les rues de la capitale pour exprimer leur joie et accueillir en grande pompe les deux ex-détenus politiques. Cette libération intervient en pleine période de campagne électorale en prélude à l’élection présidentielle du 24 mars 2024. Qui plus est, elle intervient à la veille d’une audience cruciale pour la poursuite du processus électoral, avec la Cour suprême qui statue en procédure d’urgence sur une requête abréviative du processus électoral en cours pour la présidentielle 2024. Pour rappel, l’opposant Ousmane Sonko a été arrêté le vendredi 28 juillet à Dakar. Depuis lors, il était incarcéré en prison pour divers chefs d’inculpation que son parti et sa défense ne cessaient de récuser.

M D

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page