ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

ÉLECTRIFICATION UNIVERSELLE  : 68 localités de la région de Fatick électrifiées d’ici  2025

Dans le cadre de la fourniture, transport, construction de lignes et électrification de localités pour l’accès universel à l’électricité , la SENELEC et l’entreprise W/L envisage de raccorder 68 localités au réseau d’ici 2025. L’information à été donné ce matin à travers un comité régional de développement (CDD) de présentation de l’aspect environnemental  tenu à la gouvernance de Fatick.
Selon Fidèle Diémé chargé des opérations de l’entreprise W/L « l’objectif du projet est la participation active à l’accès universel à l’électricité en 2025 et consolidation du développement inclusif au niveau des localités concernées de la région de Fatick » . 
Ce projet fiancé à hauteur 60 milliards de Fcfa par la banque américaine Us Exim Banque a démarré depuis le mois de Décembre 2022. D’après la fiche d’information remise aux participants,  « de façon spécifique,  le projet va assurer un accès universel à l’électricité fiable et durable pour les populations ciblées.  Il va également améliorer la qualité des services sociaux de base (éducation,  santé).  Et enfin le projet permettra de développer les activités génératrices de revenus dès 68 villages et hameaux de Fatick ».  
Toujours selon le document,  « le projet consiste à fournir et à poser des équipements de réseaux moyennes (HTA), et à basse tension (BT) au niveau des villages des concessions et des localités periurbaines retenues.  Toujours pour l’accès universel à l’électricité,  l’entreprise va construire des mini réseaux solaires dans les villages éloignés du réseau électrique national« .
Ce projet salué par l’ensemble du CRD à sa tête Abdou Diop l’adjoint au gouverneur de Fatick chargé dès affaires administratives va à coup sûr améliorer l’électrification de la région de Fatick.
Cependant des communes comme Djilass et Diaoule se sentent laissées dans le choix des villages à raccorder au réseau électrique dans  le département de Fatick.  Les autorités administratives et locales ont dénoncés les redondances et le manque d’informations des projets intervenants dans l’électricité dans la région.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page