SOCIETE / FAITS DIVERS

Emigration Clandestine: 8 Jeunes De Rufisque Décèdent Après Le Chavirement D’une Pirogue Au Maroc

On n’a pas encore fini de compter les drames de la migration irrégulière qui secouent actuellement le Sénégal. Après le chavirement d’une pirogue dans la brèche de Saint-Louis (nord), un autre naufrage a été signalé sur les côtes marocaines, précisément au large de la ville de Dakhla. Parmi les victimes, 8 jeunes habitant à Rufisque.

Ces derniers, originaires de Thiawlène, un quartier de pêcheurs, voulaient regagner l’Europe par la mer.  L’Observateur qui donne l’information, renseigne que le drame est survenu il y a quelques semaines, au large de la Méditerranée , avec à son bord une quarantaine de jeunes issus du département de Rufisque.  Ils avaient pris le large, le mardi 4 juillet dernier, à Mbour. Seulement, le rêve de ces migrants de fouler le sol espagnol va se briser au Maroc. A l’origine, il est fait état d’un accident qui a vu leur embarcation heurté un récif, avant de se fracasser.

Le bilan provisoire listé hier dimanche, au quartier Thiawlène fait état de 8 morts et un nombre non encore établi de blessés graves retenus dans un camp de fortune à Dakhla.  Daouda Ndoye, porte-parole des familles des victimes s’est prononcé sur les ondes de la Rfm. Il a lancé un appel aux autorités : « J’insiste sur la situation des rescapés qui sont dans les hôpitaux à Dakhla. Ils ont besoin d’une assistance d’urgence. Sinon, il y aura d’autres morts parmi eux. Nous demandons au gouvernement de les rapatrier au plus vite.

Ce sont des jeunes dont les parents, à travers notamment les impôts et taxes, participent au développement de ce pays. Ils ont droit à une assistance»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page