INTERNATIONAL

En réponse à la mort de 63 soldats russes, Moscou annonce la mort de 600 militaires ukrainiens

Selon le ministère de la Défense russe, 600 soldats ukrainiens ont été tués dans des bombardements à Kramatorsk. En réponse à une attaque ukrainienne le soir du Nouvel An qui a tué 63 soldats russes dans l’est de l’Ukraine.
Le porte-parole de la défense russe, Igor Konashenkov, a déclaré dans un communiqué que l’attaque au missile était une réponse à une attaque ukrainienne contre les forces russes le soir du Nouvel An dans la région de Donetsk.
Il a ajouté que les services de renseignement russes surveillaient, au cours des dernières 24 heures, les positions des forces temporaires ukrainiennes dans la ville de Kramatorsk.
Il a, par ailleurs, souligné que des chaînes indépendantes de télévision ont confirmé les informations de renseignement sur les emplacements des forces ukrainiennes dans la région.
Konashenkov a indiqué que les forces russes surveillaient plus de 700 soldats ukrainiens dans le dortoir n°28 et plus de 600 dans le dortoir n°47.
“Plus de 600 soldats ukrainiens ont été neutralisés à la suite d’une attaque de missiles à grande échelle sur ces points où les forces armées ukrainiennes étaient temporairement stationnées”, a-t-il précisé.
Il a également affirmé que les forces russes ont intercepté 5 avions de combat ukrainiens au cours des dernières 24 heures.
Lundi dernier, Konashenkov a annoncé la mort de 63 soldats russes à la suite d’une frappe de missiles ukrainiens près de la ville de “Makiivka” dans la région de Donetsk.
Depuis le 24 février 2022, la Russie a lancé une attaque militaire contre son voisin l’Ukraine, poussant les capitales, Washington en tête, à imposer de sévères sanctions économiques à Moscou.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page