A LA UNEACTUALITÉS

Enlèvement des marchandises au PAD : le Guichet unique opérationnel à compter de ce 1er février

Le Guichet Unique Dématérialisé de l’Enlèvement (GUDE) franchit une nouvelle étape, marquant sa généralisation à partir du 1er février 2024. A cet effet, GAINDE 2000 a organisé hier, lundi 29 janvier, un atelier d’information sur la généralisation du GUDE. L’objectif principal de cette rencontre est de donner aux opérateurs économiques, l’opportunité unique d’être informés en avant-première des nouveaux services offerts par ce guichet.

Le Guichet Unique Dématérialisé de l’Enlèvement (GUDE) sera effectivement opérationnel à partir du 1er février 2024. Ce guichet apportera des gains significatifs à l’économie portuaire. Un atelier d’information a été organisé par GAINDE 2000 hier, lundi 29 janvier, sur la généralisation du GUDE.

«L’administration douanière, de 1990 à aujourd’hui, a fait évoluer plusieurs fois son système informatique, rendant le dédouanement des marchandises proprement dit  facile et simple. Le maillon qui était le plus complexe était celui de l’enlèvement. Parce qu’une fois que vous avez déclaré et payé  pour sortir vos marchandises, il y a encore un circuit  avec d’autres acteurs de la logistique qui  n’était pas dématérialisé. Nous travaillions depuis plusieurs mois avec la communauté des acteurs portuaires pour prendre en compte les préoccupations de toutes ces organisations  et de les intégrer dans un guichet unique», explique Ibrahima Nouridine Diagne, administrateur général de GAINDE 2000.

Selon lui, dans le déploiement en priorité,  c’est le containerisé qui suscite le plus la problématique de la congestion portuaire. Donc, informe-t-il, c’est la priorité qui va être effective à compter de ce 1er février, suivie immédiatement des autres modes de conditionnement. «Dans les trois prochains mois, ce sont  toutes des opérations qui seront considérées dans le guichet unique», indique l’administrateur général de GAINDE 2000.

Présidant la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, le secrétaire général du ministère du Commerce et des PME, Makhtar Lakh, trouve que ce nouveau dispositif révolutionne l’environnement des marchandises au Sénégal, en substituant les formalités administratives par des formalités dématérialisées et transparentes. Il permettra également  de répondre à la forte croissance du trafic portuaire.

«Le guichet unique constitue, par ailleurs, une avancée significative dans la simplification des procédures liés à l’enlèvement des marchandises, réduisant ainsi les coûts et les délais et renforçant également la transparence dans les opérations portuaires», soutient-il.

Selon M. Lakh, la mise en place de ce dispositif s’inscrit parfaitement dans  l’objectif de modernisation et de facilitation des échanges commerciaux. «En favorisant la dématérialisation des procédures douanières, le guichet unique contribuera à faciliter les échanges, à stimuler l’investissement et à promouvoir le commerce international», a-t-il souligné.

NDEYE AMINATA CISSE

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page