SOCIETE / FAITS DIVERS

Escroquerie foncière présumée : Les éclairages du maire de Bambilor

Le maire de Bambilor, Ndiagne Diop, a réagi à l’article paru dans Rewmi Quotidien et repris par Seneweb relatif à l’affaire d’escroquerie foncière présumée portant sur la somme de 30 millions FCFA et impliquant le promoteur immobilier Cherif Amadou Diaw.

Ce dernier, jugé hier, encourt six mois d’emprisonnement ferme. « S’il a reçu des délibérations, il les a eues dans la légalité mais l’escroquerie foncière pour laquelle il est poursuivi ne concerne ni la commune ni la mairie », précise d’emblée le maire.  

Il rembobine : « Je n’ai été jamais entendu ni été convoqué pour cette affaire. Mieux, je n’ai jamais remis de délibérations à Chérif Amadou Diaw », rectifie le maire. Qui précise : « c’est la presse qui me l’a apprise ; je ne suis mêlé ni de près ni de loin à aucun dossier foncier litigieux. » 

« Je ne lui (Ndlr : Chérif Amadou Diop) ai remis aucun terrain pour spéculation », martèle le maire de Bambilor. A signaler que le mis en cause présenté comme promoteur immobilier a été traîné devant le tribunal des flagrants délits de Dakar par les nommés Diémé Mbodji, Ndèye Fatou Ndiaye, Ndèye Koutane Danfa et Moussa Sonko.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page