A LA UNESOCIETE / FAITS DIVERS

Escroquerie : la DIC aux trousses de Zator Mbaye pour 82,5 millions

La semaine dernière, Libération avait révélé que Zator Mbaye a été momentanément placé en garde à vue à la Section de recherches de Colobane pour une affaire d’escroquerie portant sur 40 millions de francs CFA. Le journal précisait que l’ancien député avait promis à une dame de lui vendre pour ce montant une voiture de luxe. Le mis en cause n’a pu recouvrer la liberté qu’à la faveur d’un arrangement avec la plaignante.

Voilà que surgit une autre affaire d’escroquerie impliquant Zator Mbaye. D’après L’Observateur, le responsable de l’AFP fait, en effet, l’objet d’une plainte pour escroquerie, association de malfaiteurs, faux et usage de faux en écritures privées. Il est poursuivi en même temps qu’un certain Adramé Diop, son complice présumé.

Le plaignant est un émigré sénégalais établi au Gabon nommé Mamadou Diallo. Il déplore un préjudice de 82,5 millions de francs CFA représentant le prix de trois terrains situés à Mermoz et sur lesquels il voulait bâtir un projet immobilier en vue de son retour définitif au Sénégal.

Dans sa plainte, Diallo affirme que Zator Mbaye l’a mis en rapport avec Adramé Diop. Ces derniers lui ont fait croire, probablement pour gagner sa confiance, que les parcelles en question appartiennent à la Sicap, qui sera représentée dans le cadre de l’opération par une société dénommée AD Global Trading RC dont le gérant est… Adramé Diop.

Mamadou Diallo n’a rien vu venir. D’autant que la vente s’est déroulée, comme promis par les mis en cause, dans le cabinet d’un avocat et en présence du conseil de l’acheteur. Le contrat de vente établi, l’émigré remet un chèque de 82,5 millions de francs CFA. Depuis lors, silence radio.

Ayant perdu patience, Mamadou Diallo porte plainte devant le procureur. Le chef du parquet confie le dossier à la DIC.

Entendu par les enquêteurs, Zator Mbaye, affirme n’avoir jamais rencontré le plaignant et assure qu’il n’est mêlé ni de près ni de loin à cette affaire, selon L’Observateur. Adrama Diop, pour sa part, est introuvable, d’après le journal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :