INTERNATIONAL

États-Unis: sur le site de l’immeuble effondré à Surfside, Joe Biden joue l’unité

rfi

Le président américain Joe Biden et son épouse Jill sur le site en mémoire des disparus dans l'effondrement d'un immeuble, à Surfside, le 1er juillet.

e président américain Joe Biden et son épouse Jill sur le site en mémoire des disparus dans l’effondrement d’un immeuble, à Surfside, le 1er juillet. REUTERS – KEVIN LAMARQUE

Le président américain s’est rendu ce jeudi 1er juillet à Surfside, près de Miami en Floride. Une semaine après l’effondrement soudain d’un immeuble, l’espoir de retrouver des survivants est quasi nul. D’autant que les recherches ont dû être interrompues une bonne partie de la journée sur le site du fait des risques d’écroulement d’une autre partie de l’immeuble. Le drame a déjà fait 18 morts et 140 personnes sont toujours portées disparues.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

C’est un rôle qu’il endosse avec facilité : celui de consolateur en chef. Le président américain a d’abord rencontré les secouristes, puis il a passé trois heures avec les familles des victimes.

« Ils traversent l’enfer, a-t-il constaté. Aussi bien ceux qui ont survécu à l’effondrement que ceux qui ont perdu des proches. J’ai passé beaucoup de temps avec les familles. Beaucoup de temps. J’ai pensé qu’il était important de rencontrer toutes les personnes qui voulaient me parler. »

► À lire aussi : États-Unis: la colère monte à Surfside après l’effondrement de l’immeuble

« Il n’y a pas de Démocrates ou de Républicains ici »

Joe Biden a assuré les familles du soutien de tout le pays, et a aussi salué l’attitude des élus de Floride, des Républicains. « Mon message aujourd’hui, a-t-il lancé, est que nous sommes là pour vous, La nation entière. C’est cela l’Amérique : se rassembler, n’abandonner personne. Et c’est la chose qui me fait du bien, cette cohésion qui existe. Il n’y a pas de Démocrates ou de Républicains ici. Il y a juste les bonnes personnes qui font ce qu’il faut pour venir en aide à leurs concitoyens.»

Le président américain a même annoncé au gouverneur républicain de Floride que l’État fédéral pourrait rembourser à l’État la totalité des frais engagés pour assurer les secours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page