ACTUALITÉSPOLITIQUE

«Exil» de Karim Wade : Le Pds hausse le ton

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) ne fait plus dans la dentelle. Le retour d’exil de son leader Karim Wade, n’est plus une demande, mais une exigence, pour la satisfaction de laquelle les responsables et militants sont prêts à croiser le fer avec le pouvoir en place.

Procédant à l’installation de son directoire de campagne en vue des élections législatives de juillet prochain, le Pds hausse le ton et exige le retour, sans délai, de Karim Wade, en «exil forcé» au Qatar depuis 2016.

«Nous allons exiger la révision de son procès. En 2022, il est la seule personne au monde exilée en bafouant tous ses droits, même celui de s’inscrire sur un fichier électoral. Le soir du 31 juillet, nous allons peser pour participer significativement à l’élection de cette majorité qui va exiger le retour de notre frère Karim Wade», déclare Pape Saër Guèye, Secrétaire national chargé de la diaspora.

Tout remonté, Doudou Wade met en garde Macky Sall : «Je mets en garde Macky Sall. S’il pense qu’on a dépassé l’âge de descendre au front et combattre, il se trompe lourdement. Notre seul obstacle est qu’on ne peut pas, après avoir bâti ce pays, retourner pour le détruire. Le jour où on se lèvera pour combattre, on ne parlera pas de 14 morts, mais de 300 morts. Mais notre responsabilité ne nous le permet pas. On va engager d’autres formes de bataille dans les jours à venir. On exige le retour d’exil de Karim Wade.»

La députée Woré Sarr, pour sa part, annonce une «marche» pour le retour de Karim Wade et appelle les militants et sympathisants à se mobiliser.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page