ACTUALITÉSPOLITIQUE

Expulsé du Caire: Adama Gaye accuse le président Macky Sall d’être derrière la mesure

“Invité à participer au Caire à une des plus grandes manifestations sur le pétrole et gaz africains, j’ai été interdit d’accès sur le territoire Égyptien. Cela, malgré un billet aller-retour Business class et un hôtel réservé au Dusit Thani, un 5 étoiles, l’un des plus prestigieux hôtels asiatiques”. Voilà comment le journaliste Adama Gaye s’est indigné sur sa page Facebook.

Il ajoute: “Aucune explication ne m’a été donnée par les services de police et d’immigration Égyptiens. J’avais des rendez-vous avec les patrons de très grandes multinationales, de construction, d’énergie et de services”.

D’ailleurs le journaliste sénégalais y voit la main de Macky Sall. “Je vois la main d’un Macky Sall derrière cette autre violation de mes droits et cette entrave à la liberté de commerce sur le continent. Son récent voyage en Égypte n’avait que ces deux objectifs au-delà des prétextes pour évoquer la crise sur le barrage de la Renaissance et pour signer des accords avec des firmes dont certaines sont contractuellement liées à votre serviteur” écrit-il.

Selon Adama Gaye, “un grand diplomate africain, semblant agir en son nom m’avait pourtant écrit pour me demander de donner une chance au dialogue. Face à ses manœuvres, j’ai pris l’avion du Caire pour l’Europe afin de tenir une conférence de presse à Bruxelles où se tient, à compter de demain, un Sommet Europe-Afrique”.

Tout de même avertit le journaliste : “la Présidente de la commission de l’UE et le président en exercice de l’UE, les Européens (nes) seront édifiés. On verra si la logique de la compromission avec les satrapes africains vaut la peine de perdre l’âme du Vieux Continent. La bataille continue. Prêt au sacrifice suprême !”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page